Francesco Antonio Vallotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francesco Antonio Vallotti

Francesco Antonio Vallotti (1697 - 1780) est un musicien italien, compositeur, théoricien, et organiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francesco Antonio Vallotti est né à Verceil le . Il étudia avec Bissone, et prononça ses vœux en tant que franciscain en 1716. Il fut ordonné prêtre en 1720. En 1722, il fut admis organiste à St Antoine de Padoue, et y devint "maestro" en 1730, prenant la suite de maestron Calegari, titre qu'il conserva cinquante ans. C'est là qu'il fut en contact avec un autre compositeur et théoricien de la musique, Giuseppe Tartini. Vallotti mourut à Padoue le .

Théorie de la musique[modifier | modifier le code]

Vallotti consacra beaucoup de ses efforts à la théorie du contrepoint et de l'harmonie. Son activité en théorie musicale trouva son couronnement en 1779, juste avant sa mort, avec la publication de son œuvre en quatre volumes et 167 pages Della scienza teorica e pratica della moderna musica (sur la théorie scientifique et la pratique de la musique moderne).

Sa contribution la plus citée a été son exposé d'un tempérament inégal, connu sous le nom de tempérament de Vallotti, l'un des nombreux tempéraments utilisés pour transposer des pièces en tonalités quelconques sur des instruments à accord fixe.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Vallotti n'a composé que de la musique sacrée. On peut citer:

Nombre de ses œuvres n'existent que sous forme de manuscrit, parmi lesquelles:

Il a également harmonisé 43 morceaux de musique sacrée de son maître Calegari, et un Introït à cinq voix de Porta.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]