Francesco Acquaviva d'Aragona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francesco Acquaviva d’Aragona
Image illustrative de l'article Francesco Acquaviva d'Aragona
Biographie
Naissance à Naples (Royaume de Naples)
Décès
à Rome (États pontificaux)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par Clément XI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Bartolomeo all'Isola
Cardinal-prêtre de S. Cecilia
Cardinal-évêque de Sabina
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Fonctions épiscopales Archevêque titulaire de Larissa
Nonce apostolique en Espagne
Camerlingue du Collège des cardinaux
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Francesco Acquaviva d’Aragona (né le à Naples, alors capitale du Royaume de Naples, et mort le à Rome) est un cardinal italien.

Il est un petit-neveu du cardinal Ottavio Acquaviva d'Aragona (1654), l'oncle du cardinal Troiano Acquaviva d'Aragona (1732) et le grand-oncle du cardinal Pasquale Acquaviva d'Aragona (1770). Les autres cardinaux de sa famille sont Giovanni Vincenzo Acquaviva d'Aragona (1542), Giulio Acquaviva d'Aragona (1570) et Ottavio Acquaviva d'Aragona (1591).

Biographie[modifier | modifier le code]

Francesco Acquaviva d’Aragona exerce diverses fonctions au sein de la Curie romaine, notamment au tribunal suprême de la Signature apostolique, clerc à la Chambre apostolique, nonce en Suisse en 1697 mais n'occupe pas le poste et préfet des Cubiculi du Saint-Père.

Il est nommé archevêque titulaire de Larissa en 1697 et envoyé comme nonce apostolique en Espagne de 1700 à 1706.

Le pape Clément XI le crée cardinal lors du consistoire du . Le cardinal Acquaviva est camerlingue du Collège des cardinaux entre 1711 et 1712. Comme protecteur du royaume d'Espagne, il est l'ambassadeur virtuel auprès du Saint-Siège et participe aux affaires comme le mariage du roi Philippe V avec la princesse Élisabeth Farnèse de Parme en 1714.

Le cardinal Acquaviva participe au conclave de 1721, lors duquel Innocent XIII est élu pape, et à celui de 1724 (élection de Benoît XIII).


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]