Frances Yates

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yates.

Frances Amelia Yates (née à Southsea le 29 novembre 1899 et morte à Surbiton le 29 septembre 1981) est une historienne britannique, spécialiste de la pensée magique de la Renaissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frances Yates enseigna pendant plusieurs années à l'Institut Warburg au sein de l'université de Londres. L'essentiel de son travail porte sur la philosophie néoplatonicienne et l'occultisme à la Renaissance.

Dans des livres précurseurs, comme Giordano Bruno et la Tradition hermétique (1964) ou L'Art de la mémoire (1966), elle porte son attention sur la place centrale jouée par la magie dans la science et la philosophie à l'aube de la modernité.

Elle fut décorée de l'ordre de l'Empire britannique en 1972 et élevée au rang de Dame Commander en 1977.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les Académies en France au XVIe siècle (1947), Paris, PUF, 1996.
  • Giordano Bruno et la Tradition hermétique (1962), Dervy, 1997. [1]
  • L'Art de la mémoire (1966), Paris, Gallimard, 1987.
  • La Lumière des Rose-Croix : l'illuminisme rosicrucien (1972), Paris, Culture, art, loisirs, 1978.
  • Astrée, le symbolisme impérial au XVIe siècle (1975), Paris, Belin, 2000.
  • Les Dernières Pièces de Shakespeare : une approche nouvelle (1975), Paris, Belin, 2000.
  • La Philosophie occulte à l'époque Elisabéthaine (1979), Paris, Dervy, 1987.
  • Raymond Lulle et Giordano Bruno (1982), Paris, PUF, 1999.
  • Science et tradition hermétique (1967-1977), Paris, Allia, 2009. Extraits de Collected Essays t. III (Ideas and Ideals in the North European Renaissance), 1984.
  • Fragments autobiographiques, Paris, Allia, 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]