Frances Julia Wedgwood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wedgwood et Snow.

Frances Julia Wedgwood

Activités romancière
Naissance 6 février 1833
Clapham, Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès 26 novembre 1913 (à 80 ans)
Londres
Langue d'écriture Anglaise

Frances Julia Wedgwood (née le 6 février 1833 à Clapham, quartier de Londres au Royaume-Uni[1], et morte le 26 novembre 1913 à Londres[2], également connue sous le nom de plume Snow, est une romancière féministe, biographe historienne et critique littéraire britannique. On a pu dire d'elle qu'elle fut « une jeune femme aux passions extrêmes et aux principes fastidieux » (« a young woman of extreme passions and fastidious principles »[3] . Elle est la fille aînée des six enfants d'Hensleigh Wedgwood et de son épouse Fanny Mackintosh, elle-même fille de Sir James Mackintosh. Elle est ainsi l'arrière-petite fille de l'industriel de la poterie et de la porcelaine Josiah Wedgwood.

Elle est une amie proche du poète Robert Browning et est également liée à la femme de lettres Elizabeth Gaskell.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Framleigh Hall, vol. 1, Londres, Hurst and Blackett publishers,‎ 1858, 315 p. (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • (en) Barbara Wedgwood et Hensleigh Wedgwood, The Wedgwood circle, 1730-1897: four generations of a family and their friends, London, Studio Vista,‎ 1980
  1. Fiche de Frances Julia Wedgwood dans la base Orlando de l’Université de Cambridge
  2. Arbre généalogique de Frances Julia Wedgwood
  3. Barbara Wedgwood et Hensleigh Wedgwood 1980, p. 259