Frances Julia Wedgwood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wedgwood et Snow.

Frances Julia Wedgwood

Naissance
Clapham, Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 80 ans)
Londres
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglaise

Frances Julia Wedgwood (née le à Clapham, quartier de Londres au Royaume-Uni[1], et morte le à Londres[2], également connue sous le nom de plume Snow, est une romancière féministe, biographe historienne et critique littéraire britannique. On a pu dire d'elle qu'elle fut « une jeune femme aux passions extrêmes et aux principes fastidieux » (« a young woman of extreme passions and fastidious principles »[3] . Elle est la fille aînée des six enfants d'Hensleigh Wedgwood et de son épouse Fanny Mackintosh, elle-même fille de Sir James Mackintosh. Elle est ainsi l'arrière-petite fille de l'industriel de la poterie et de la porcelaine Josiah Wedgwood.

Elle est une amie proche du poète Robert Browning et est également liée à la femme de lettres Elizabeth Gaskell.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Framleigh Hall, vol. 1, Londres, Hurst and Blackett publishers,‎ , 315 p. (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • (en) Barbara Wedgwood et Hensleigh Wedgwood, The Wedgwood circle, 1730-1897: four generations of a family and their friends, London, Studio Vista,‎
  1. Fiche de Frances Julia Wedgwood dans la base Orlando de l’Université de Cambridge
  2. Arbre généalogique de Frances Julia Wedgwood
  3. Barbara Wedgwood et Hensleigh Wedgwood 1980, p. 259