France ADOT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

France ADOT (fédération des Associations pour le Don d'Organes et de Tissus Humains) est une association française visant à soutenir le don d'organe.

Historique[modifier | modifier le code]

Créée le 30 juillet 1969 à l'initiative de l'immunologue et prix Nobel de physiologie ou médecine, Jean Dausset, l'association France ADOT a été reconnue d'utilité publique en février 1978.

Depuis 2000, elle est présidée par Marie-Claire Paulet [1].

Suite à la mort de Grégory Lemarchal le 30 avril 2007, l'association note une recrudescence exceptionnelle des demandes de cartes de donneurs avec 53 411 demandes pour le seul mois de mai 2007, soit l'équivalent de toute l'année 2006 (54 130 demandes)[2], puis 44 755 le mois suivant.

Missions[modifier | modifier le code]

  • Promouvoir les dons d'organes et de tissus dans le respect de l'éthique : anonymat, gratuité, volontariat.
  • Promouvoir le don de moelle osseuse, constituer et entretenir un panel de plus de 150 000 donneurs de moelle osseuse.
  • Favoriser les actions de recherche, d'information, dans le domaine des greffes.
  • Permettre une liaison constante avec le corps médical, l'Agence de la biomédecine et ses délégations régionales (Services de Régulation et d'Appui - SRA), France Greffe de Moelle, les unités de prélèvement et de transplantation, les laboratoires d'histocompatibilité, les établissements de transfusion sanguine, les associations de Donneurs de Sang Bénévoles, les associations de patients et les ADOT.
  • Promouvoir la charte internationale des organisations qui développent cette éthique.
  • Recueillir réflexions et avis de toute personne ou groupe social, quelle que soit la croyance.
  • Créer des ADOT dans les départements qui en sont dépourvus.

La carte de donneur d'organes et de tissus humains[modifier | modifier le code]

France ADOT a mis en place une Carte de donneur d'Organes et de Tissus qui permet à chacun de manifester son engagement en faveur du don d'organe [3]. France ADOT peut également accompagner gratuitement les personnes qui s'opposent au don d'organe en les aidant à s'inscrire sur le registre national du refus.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Présentation de France ADOT », sur www.france-adot.org, France ADOT,‎ mai 2014 (consulté le 2 mai 2014)
  2. [PDF] www.france-adot.org - Point INTERNET à fin 2007
  3. « Demander sa carte de donneur ou accéder à ses coordonnées », sur www.france-adot.org, France ADOT,‎ mai 2014 (consulté le 2 mai 2014)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]