Franc algérien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
franc algérien
Ancienne unité monétaire
Illustration de la monnaie.
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau de la France Algérie (1848-1962)
Drapeau de la France Territoire du Fezzan (1943-1951)
Autres pays
utilisateurs
Drapeau de l'Algérie Algérie (1962-1964)
Banque centrale Banque de l'Algérie
Appellation locale franc (1848-1960)
nouveau franc (1960-1962)
Symbole local F
NF (pour nouveau franc)
Sous-unité 100 centimes
Parité fixe sur franc français
Chronologie de la monnaie
Précédent Flag of the Ottoman Empire (1453-1517).svg budju (en ex-regence d'Alger jusqu'en 1848) Flag of Algeria.svg dinar algérien Suivant

Le « franc » algérien, officiellement « franc de la région économique d'Algérie », est une ancienne monnaie utilisée en Algérie de 1848 à 1964. 1 « franc » se subdivise en 100 « centimes ».

Histoire[modifier | modifier le code]

La fin de la conquête de l'Algérie en décembre 1847 entraîne l'annexion de celle-ci à la France par la création des trois départements français d'Algérie en 1848. La même année est introduit un nouveau système monétaire français remplaçant la monnaie ottomane en vigueur « budju ».

Le « franc » est retiré de la circulation et remplacé par le « nouveau franc » en 1960. 100 anciens « francs » valent alors 1 « nouveau franc ». Cette monnaie est finalement abolie et remplacée à parité par le dinar algérien émis par la Banque Centrale d'Algérie en 1964. Ce changement de système monétaire survient en conséquence de la fin de l'autorité française en Algérie suite à la proclamation de son indépendance le 5 juillet 1962 et son remplacement par un nouvel État nommé République algérienne démocratique et populaire.

La parité du franc algérien a été identique à celle du franc français. Des billets et des pièces spécifiques ont été édités pour ce pays. La plupart des billets émis par la Banque de l'Algérie pour l'Algérie ont été mis en circulation dans une version légèrement modifiée (ajout de la mention « TUNISIE ») dans le protectorat français en Tunisie.

Boudjou (1830-1848)[modifier | modifier le code]

Article principal : Boudjou.

Le boudjou, ou « piastre d'Alger » est la monnaie turque utilisée dans la régence d'Alger, Etat algérien nominalement vassal de l'Empire ottoman mais indépendant dans les faits, dont le territoire est officiellement annexé à la France en 1848.

« Franc » algérien (1848-1960)[modifier | modifier le code]

Article connexe : Franc français.


Avec la création des départements français d'Algérie en 1848 est introduite une nouvelle monnaie, le franc algérien, qui supplante le budju, monnaie ottomane de la régence d'Alger.

Banque de l'Algérie (1861-1964)[modifier | modifier le code]

La Banque de l'Algérie émet les premiers billets en 1861.

Monnaies de nécessité (1915-1923, 1944)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Monnaie de nécessité.

Lors de la grave crise interne générée par la Première Guerre mondiale, les chambres de commerce d'Alger, Bône, Constantine et Oran émettent de la monnaie de nécessité, billets et pièces, à la place de la Banque de l'Algérie. À nouveau en 1944, durant la seconde guerre mondiale, des contre-valeurs sont mises en circulation en Algérie; cette fois l'émetteur est la région économique d'Algérie.

« Nouveau Franc » (1960-1964)[modifier | modifier le code]

Article principal : Nouveau franc.

Une réforme monétaire dite Plan Pinay-Rueff introduit le Nouveau franc en métropole et en Algérie. Cette monnaie survit à l'Algérie française jusqu'au 31 mars 1964, veille de l'adoption du dinar algérien. Le terme franc est resté en usage pour les centimes.

Banque de l'Algérie (1861-1964)[modifier | modifier le code]

La Banque de l'Algérie est le principal émetteur de billets des départements français d'Algérie et des deux protectorats frontalières du Maroc et de la Tunisie. La banque change de nom pour celui de Banque de l'Algérie et de la Tunisie[1].

Types de pièces[modifier | modifier le code]

1 pièce de « 1 franc » type 1944 État français.

Exceptées les pièces de 20, 50 et 100 francs de 1949 & 1950, les pièces mises en circulation en Algérie étaient les mêmes que les « francs » français de métropole, y compris celles de l’État français ; avec la francisque au verso.

Dénomination Émission Métal Diamètre
(mm)
Poids
(g)
Lithographie Recto Verso Image
20 Francs 1949, 1956 Cu+Ni 22,30 5,40 P.TURIN Marianne avec
diadème d'olivier
REPUBLIQUE FRANÇAISE
20 FRANCS
Épis de blé
ALGERIE
année de fabrication
voir image
50 Francs 1949 Cu+Ni 27,20 8,20 P.TURIN Marianne avec
diadème d'olivier
REPUBLIQUE FRANÇAISE
50 FRANCS
Épis de blé
ALGERIE
année de fabrication
voir image
100 Francs 1950~1952 Cu+Ni 30,00 11,70 P.TURIN Marianne avec
diadème d'olivier
REPUBLIQUE FRANÇAISE
100 FRANCS
Épis de blé
ALGERIE
année de fabrication
voir image

Types de billets[modifier | modifier le code]

  • 500 anciens francs type 1924

Région Économique d'Algérie (1944-1949)[modifier | modifier le code]

Types de billets[modifier | modifier le code]

  • Billet de 50 centimes type 1944
  • Billet de 1 franc type 1944
  • Billet de 2 francs type 1944

Chambre de commerce d'Alger[modifier | modifier le code]

La chambre de commerce d'Alger a émis de la monnaie de nécessité durant la Première Guerre mondiale.

Types de billets[modifier | modifier le code]

Types de pièces[modifier | modifier le code]

Le caducée d'Hermès, symbole du commerce, est représenté sur le recto des pièces émises par la chambre de commerce d'Alger.
Dénomination Émission Métal Diamètre
(mm.)
Poids
(gr.)
Lithographie Recto Verso Image
5 Centimes 1916~1921 5 C.
Rameau de ? avec
rameau d'olivier
CHAMBRE DE COMMERCE D'ALGER
caducée avec
deux palmiers
année de fabrication
10 Centimes 1916~1921 10 C.
Rameau de ? avec
rameau d'olivier
CHAMBRE DE COMMERCE D'ALGER
caducée avec
deux palmiers
année de fabrication
10 Centimes
(essai)
1919 laiton 10 C.
Rameau de ? avec
rameau d'olivier
CHAMBRE DE COMMERCE D'ALGER
caducée avec
deux palmiers
année de fabrication

Chambre de commerce d'Oran[modifier | modifier le code]

Les armoiries de la ville d'Oran figure sur les pièces émises par la chambre de commerce d'Oran.

La chambre de commerce d'Alger a émis de la monnaie de nécessité durant les années 1920.

Types de billets[modifier | modifier le code]

Types de pièces[modifier | modifier le code]

Dénomination Émission Métal Diamètre
(mm.)
Poids
(gr.)
Lithographie Recto Verso Image
5 Centimes 1921 5 C.
Épis de blé
CHAMBRE DE COMMERCE . ORAN .
Armoiries de la ville d'Oran
année de fabrication
25 Centimes 1922 25 C.
Épis de blé
CHAMBRE DE COMMERCE . ORAN .
Chaîne
armoiries de la ville d'Oran
année de fabrication

Chambre de commerce de Constantine[modifier | modifier le code]

La chambre de commerce de Constantine a émis de la monnaie de nécessité durant les années 1920.

Types de billets[modifier | modifier le code]

La délibération du 1er mai 1915 porte sur la création de bons échangeables contre des billets de la Banque de l'Algérie. La délibération du 13 juillet 1920 porte sur la création de billets de nécessité échangeables contre des billets de la Banque de l'Algérie jusqu'au 31 décembre 1923.

  • Billet de 1 Franc type 1920
  • Billet bon pour 1 Franc type 1915

Chambre de commerce de Bône[modifier | modifier le code]

La chambre de commerce de Bône a émis de la monnaie de nécessité durant la Première Guerre mondiale.

Types de billets[modifier | modifier le code]

Les délibérations du 18 mai 1915 et 5 janvier 1921 porte sur la création de billets de nécessité.

  • 50 centimes, type 1915, imprimerie Moullot de Marseille, 88 x 53 mm
  • 1 franc, type 1921, imprimerie Moullot de Marseille, 98 x 60 mm

Types de pièces[modifier | modifier le code]

  • 10 centimes, non daté, aluminium, 30 mm
  • 10 centimes, type 1915, aluminium, 30 mm
  • 50 centimes, non daté, laiton, 19 mm
  • 1 franc, type 1915, non daté, 23 mm

Banque de l'Algérie et de la Tunisie[modifier | modifier le code]

Types de billets[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]