Françoise Urban-Menninger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Urban (homonymie).

Françoise Urban-Menninger (née à Mulhouse le 26 avril 1953) est une écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Françoise Urban-Menninger a passé une partie de son enfance à Riedisheim, puis à Mulhouse. Après des études de philosophie et de lettres à Strasbourg, elle enseigne la philosophie au lycée de Munster puis devient animatrice culturelle à Thann avant d'être attachée culturelle à Mulhouse.

Auteure d'une vingtaine d'ouvrages de poésies et de nouvelles, elle vit aujourd'hui à Strasbourg où elle anime des ateliers d'écriture, donne des récitals de poésie. Elle a été invitée à lire ses textes dans le cadre du festival Summerlied 2010 en Alsace et par l'association Ouï Lire en 2014, ses nouvelles ont été interprétées par les comédiens du Kafteur à Strasbourg, la compagnie la Strada à Troyes... Ses poèmes ont été mis en musique par Gunter Scholler (interprétation par la chorale de Meyreuil), Gaby Cardoso, Chriss Onac, Yvalain, Frank Harper (interprétation par DAISILYS), Martine Séchoy-Wolff...

En 2006, Françoise Urban-Menninger a été l'invitée de la semaine de la francophonie à Izmir en Turquie où elle a été reçue par Saime Bircan, traductrice de Jean-Paul Sartre et de Françoise Giroud entre autres. En 2011, l'auteur a participé au colloque "Poésie au féminin" initié par Patricia Godi à l'Université de Clermont-Ferrand, elle y a donné une communication sur l’œuvre de Maximine.

L'auteure est critique littéraire sur le site Exigence-Littérature[1] et critique d'art dans la revue Hebdoscope, devenue aujourd'hui le magazine Transversalles[2]. Elle a obtenu de nombreux prix de poésie et de nouvelles dont celui de la nouvelle universitaire en 1993. Membre de l'Académie Rhénane (anciennement Académie des Marches de l'Est), elle devient présidente de la commission littéraire en 2013 et succède ainsi à l'écrivain Jean-Claude Walter. Ses poèmes et nouvelles sont publiés dans des revues en France et à l'étranger : la Revue Alsacienne de Littérature, L'Encrier renversé, Magie Rouge (Belgique),Chimères, Traces, Citadelles, Pollen d'azur (Luxembourg), Hors Jeu, Lieux d'être, Le Marque-Page, Décision (Allemagne), Temps Tôt (Canada), le Matin Déboutonné, Different Realities (États-Unis), L'Effeuillée Rose, le Pressoir, Odades, Aujourd'hui poème, les anthologies d'Aquitaine, Parterre Verbal, le Chasseur abstrait, le Manoir des Poètes, Arabesques (Algérie), Horrifique(Canada), Bachibouzouck (Turquie), Centre Presse, Analuein, The Litartco (Canada), Le Pan poétique des muses[3],…

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • À hauteur de vague et de parole, éd. St-Germain-des-Prés (ill.Jean-Pierre Uhlen)
  • Sur les bords de ma rime (ill.Claude Menninger)
  • La Confidence des abeilles (ill.Claude Menninger)
  • Le Temps immobile, éd. Éditinter (ill.Daniel Schlier)
  • Lignes d'eau, éd. Éditinter (ill.Claude Menninger)
  • L'Or intérieur, éd. Éditinter (ill.Camille Claus)
  • Les Heures bleues, éd. Éditinter (recueil de nouvelles)
  • Encres marines, éd. Éditinter
  • Fragments d'âme, éd. Éditinter
  • La Draperie des jours, éd. Éditinter
  • L'Arbre aux bras nus, éd. Éditinter
  • L'Âme éclose, éd. Pays d'Herbes (ill.Camille Claus)
  • Le Château de vers, éd. Do Bentzinger (ill.Monique Barreaud)
  • Le Rire des mandarines, éd. Pierron
  • L'Heure du jardin
  • La Belle Dame, éd. Éditinter (recueil de nouvelles)
  • Chair de mémoire, éd. Éditinter
  • De l'autre côté des mots, éd. Éditinter
  • Le Jour du muguet et autres récits, récits, éd. Éditinter (ill. Nils Gleyen)
  • Le Pan poétique des muses : « Jardins d'écritures au féminin », (dir.) Françoise Urban-Menninger, n°3, Juin 2013

Participation aux anthologies :

  • Poésie Dichtung d'Adrien Finck, Ensemble Artistique des Vosges du Nord (1979)
  • Le livre des amoureux de Geneviève Grimler aux Editions du Rhin (1994)
  • Mille poèmes brefs aux Editions L'Arbre à Paroles (1997, Belgique)
  • Poètes pour Haïti aux Editions L'Harmattan (2011)
  • Anthologie de la poésie érotique féminine contemporaine de Giovanni Dotoli aux Editions Hermann (2011)
  • Un album réalisé par Daisylis sur Jamendo à partir de textes tirés du recueil sur "Les bords de ma rime" http://www.jamendo.com/fr/album/109354
  • Participations multiples aux Dossiers d'Aquitaine, La Guilde des Lettres, Florilège du Chasseur abstrait 2012, etc.
  • "Au coeur des Arts" recueil collectif des poètes de l'Académie Rhénane (Poèmes lus le 8 mars 2014 dans le cadre du Printemps des Poètes)

Études et critiques[modifier | modifier le code]

  • Le Pan poétique des muses ; dossier « En poésie avec Françoise Urban-Menninger », Hors-série n°0, coordonné par Dina Sahyouni, été 2012 (en ligne).
  • Khalifa Baba Houari, «  L’amour servi avec des œufs : une approche multiple du texte Les poules aux œufs d’or de Françoise Urban–Menninger », in Le Pan poétique des muses, n°2, automne 2012 (en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.e-litterature.net/publier3/spip/spip.php?page=rubtextaut&id_auteur=78
  2. http://www.transversalles.com/index.php?id=261
  3. http://www.pandesmuses.fr/article-poeme-danse-extraits-encres-marines-103757674.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]