Françoise Mouly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mouly.

Françoise Mouly (née le 15 février 1955, à Paris) est une artiste et éditrice française, fondatrice du magazine graphique américain RAW et éditrice artistique du magazine culturel américain The New Yorker depuis 1993.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Elle a fait des études d'architecture aux Beaux-Arts de Paris, qu'elle a suspendues, débarquant aux États-Unis le 2 septembre 1974, pour une année sabbatique de voyage dans le pays. Après un passage au YMCA et à l'Armée du Salut, elle emménage dans le loft qu'elle occupe toujours aujourd'hui et vit de différents petits boulots : vendeuse de cigarettes dans un kiosque, réalisatrice de maquettes d'architecture dans une agence japonaise, actrice non-professionnelle dans une pièce de Richard Foreman (Pandering to the Masses). Par son intermédiaire, elle s'intègre à une petite communauté d'artistes locaux, principalement des cinéastes. Elle a connu Art Spiegelman à travers la lecture d‘Arcade, un magazine qu'il copubliait. Elle a travaillé aussi comme peintre en bâtiment. En 1976, elle retourne à Paris, avant de revenir aux États-Unis et d'être confrontée à des problèmes avec les services d'immigration, résolus grâce à son mariage[1].

En 1977, elle est coloriste free-lance pour Marvel Comics ; elle suit une formation d'imprimeur dans un cours de formation professionnelle.

Elle est mariée depuis 1977 à Art Spiegelman, l'auteur américain de Maus. Elle a dû se convertir au judaïsme pour satisfaire Vladek, le père de celui-ci[1].

Elle habite dans le centre de Manhattan avec Spiegelman et leurs deux enfants, Nadja (née en 1987) et Dashiell (né en 1991).

Carrière[modifier | modifier le code]

De 1977 à 1991, où elle l'a revendu, elle a publié et édité le Streets of Soho and Tribeca Map and Guide, un guide financé par des insertions publicitaires. Elle a créé sa maison d'édition Raw Books & Graphics en 1978 et a commencé à publier des objets graphiques divers à la fin de cette année, avec sa presse multilith.

Pour prolonger et approfondir cette activité graphique, elle fonde avec Art Spiegelman le magazine RAW, qu'ils codirigent et publient de 1980 à 1991.

Mouly est apparue en 1988, dans le documentaire Comic Book Confidential.

En 2000, elle a créé Raw Junior division, qui a publié Little Lit, compilations de comics pour enfants et en avril 2008, Toon Books, des comics cartonnés pour enfants (le premier étant Benny and Penny de Geoffrey Hayes).

En 2000, elle a dirigé un livre compilant des couvertures du New Yorker, à l'occasion du soixante-quinzième anniversaire de cette publication ; en 2005, elle a été commissaire d'une exposition sur ce sujet au Norman Rockwell Museum de Stockbridge, Massachusetts. En 2007, elle a été cocommissaire avec Dodie Kazenjian d'une exposition de dessins et peintures sur le thème de Hansel et Gretel, à la Gallery Met du Lincoln Center.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Prix Harvey spécial pour l'excellence dans la présentation pour son travail sur Hardboiled Defective Stories de Charles Burns (avec Art Spiegelman)
  • 1991 : Prix Harvey de la meilleure anthologie pour Raw (avec Art Spigelman)

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b D'après Bill Kartalopoulos, "A RAW History: Part One", Indy Magazine

Bibliographie[modifier | modifier le code]

En français[modifier | modifier le code]

  • 2005 - Art Spiegelman et Françoise Mouly (dir.), Little Lit : Drôles d'histoires pour drôles d'enfants, Collection : B.d., Seuil, 64 pages, (ISBN 978-2-02-060167-2)
  • 2002 - Art Spiegelman et Françoise Mouly, Little Lit, Collection : Création Jeunesse, Seuil Jeunesse, 72 pages, (ISBN 978-2-02-051001-1)
  • 2000 - À la une du New-Yorker, Collection : Beaux Livres, Éditions Abbeville, 244 pages, (ISBN 978-2-87946-205-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]

En anglais[modifier | modifier le code]

En français[modifier | modifier le code]