François de Linares

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Linares.
Officier général francais 4 etoiles.svg François de Linarès
Naissance 7 juillet 1897
Guérande
Décès 2 mars 1955 (à 57 ans)
Baden-Baden (Allemagne)
Origine Drapeau de la France France
Grade Général de corps d'armée
Conflits Seconde Guerre mondiale
Guerre d'Indochine

François Jean Antonin Gonzalez de Linarès (7 juillet 1897, Guérande – 2 mars 1955, Baden-Baden) était un général de corps d'armée français. Il prit part à la Première, à la Seconde Guerre mondiale, et enfin à la guerre d'Indochine en qualité de commandant des forces françaises au Tonkin ou nord Viêt Nam sous les généraux Jean de Lattre de Tassigny, puis Raoul Salan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Linarès commence sa carrière militaire comme simple soldat au 93e régiment d'infanterie le 30 juillet 1916. Promu caporal puis sergent, il est admis à Saint-Cyr et nommé aspirant le 30 juillet 1917. Après une brève formation supérieure d'officier d'active, il rejoint le front comme sous-lieutenant et y combat jusqu'au 11 novembre 1918.

À partir de septembre 1919, il va servir au Maroc jusqu'en avril 1924, puis en Algérie de 1930 à 1936.

Il commande le 15e Bataillon de Chasseurs Alpins d'octobre 1939 à avril 1940, puis sert à l'état-major du Groupe d'Armées n°2. Après la débâcle il monte un réseau d'évasion de prisonniers de guerre dont profitera le Général Giraud.

Promu lieutenant-colonel le 25 septembre 1942, il s'évade de France le 24 novembre et rejoint les Forces françaises libres (FFL).

De décembre 1943 à août 1944, il commande le 3e régiment de tirailleurs algériens (3e RTA) pendant la campagne d'Italie eu sein du Corps expéditionnaire français en Italie, au cours de laquelle il participe à la prise du Belvédère, puis perce la ligne Hitler.

Promu colonel, il débarque en Provence le 17 août 1944 et participe à la prise de Toulon.

Pendant la campagne de France, il sert à l'état-major du général de Lattre, qui le nomme général de brigade le 25 novembre 1944, puis son chef d'état-major le 16 février 1945.

Il pénètre en Allemagne le 29 mars 1945 et reçoit le commandement de la 2e division d'infanterie marocaine le 14 avril, à la tête de laquelle il termine la guerre en Autriche.

Il est promu général de division en avril 1948.

Il effectue un séjour en Indochine du 17 janvier 1951 au 27 mai 1953, commandant les forces françaises au Tonkin, sous de Lattre, puis Salan (qu'il remplace par intérim de juillet à septembre 1952). Promu général de corps d'armée en décembre 1951.

Il revient en France où il est nommé inspecteur général de l'infanterie le 2 septembre 1953 et meurt à l'hôpital militaire de Baden-Baden le 2 mars 1955.

Son fils, Saint-Cyrien, commandant le 7e Bataillon de Chasseurs Alpins, trouve la mort en montagne en 1972.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François de Linares, (fils du colonel), Par les portes du Nord : la libération de Toulon et de Marseille en 1944, Nouvelles Editions Latines , 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]