François de Grenaille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François de Grenaille, sieur de Chateaunières, est un écrivain français, né à Uzerche en 1616 et mort vers 1680.

Biographie[modifier | modifier le code]

Moine à Bordeaux et à Agen, il quitte le couvent pour venir à Paris où il publie de nombreux ouvrages et devient à 26 ans historiographe de Gaston de France. Il acquiert une grande notoriété, s'engage en politique mais son zèle le fait emprisonner pendant un an à la Bastille (1648-1649). À sa sortie de prison, il retourne terminer sa vie au château du Puy-Grolier près d'Uzerche.

Publications[modifier | modifier le code]

La Bibliothèque des dames
  • L'Innocent malheureux ou la Mort de Crispe (Paris, 1639, in-4), tragédie
  • L’Honnête Fille (1639)
  • La Bibliothèque des dames (1640, Antoine de Sommaville, Paris)
  • Les Plaisirs des dames (1641, in-4)
  • L’Honnête Garçon (1642)
  • Nouveau recueil de lettres de dames tant anciennes que modernes (Paris, Toussaint Quinet, 1642)
Traductions
  • La Galerie des dames illustres (1642 ; traduction de La Galeria delle donne celebre de Francesco Pona, 1641).
  • Entretiens de Pétrarque, traduction du Sage résolu (1660) de Pétrarque (Paris, 1678, 2 vol. in-12).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Gustave Clément-Simon, « François de Grenaille, sieur de Chateaunières », Bulletin de la Société Scientifique, Historique et Archéologique de la Corrèze, XVII, 1895, p. 331-361 (avec une bibliographie complète de ses œuvres publiées au XVIIe siècle)

F. de Grenaille, L’honnête fille où dans le premier livre il est traité de l’esprit des filles, éd. par Alain Vizier, Paris, Champion, 2003

Liens internes[modifier | modifier le code]