François d'Assise de Bourbon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François d’Assise de Bourbon

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Le roi consort François-d’Assise d’Espagne

Titre

Roi consort d’Espagne

10 octobre 184630 septembre 1868
(21 ans, 11 mois et 20 jours)

Prédécesseur Marie-Christine des Deux-Siciles
Successeur Marie-Victoire dal Pozzo
Biographie
Titulature Infant d’Espagne
Duc de Cadix
Dynastie Maison de Bourbon
Nom de naissance Francisco de Asís María Fernando de Borbón y Borbón-Dos Sicilias
Naissance 13 mai 1822
Aranjuez (Espagne)
Décès 17 avril 1902 (à 79 ans)
Épinay-sur-Seine (France)
Sépulture Site royal de Saint-Laurent-de-l’Escurial
Père François de Paule de Bourbon
Mère Louise des Deux-Siciles
Conjoint Isabelle II d’Espagne
Enfants Isabel de Borbón y Borbón
Alphonse d’Espagne Roi d’Espagne
María del Pilar de Borbón y Borbón
María de la Paz de Borbón y Borbón
Eulalia de Borbón y Borbón
Religion Catholicisme romain
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Monarques consorts d’Espagne

François d’Assise Marie Ferdinand de Bourbon[1], né au palais royal d’Aranjuez le 13 mai 1822 et mort au château d’Épinay-sur-Seine le 17 avril 1902, fut roi consort d’Espagne de 1846 à 1868, appellation accordée par son épouse, Isabelle II, reine en titre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Deuxième fils — devenu aîné par la mort de son frère François d’Assise (1820-1821) — de l’Infant François de Paule d’Espagne (1794-1865)[2] et de la princesse Louise de Bourbon-Siciles, fille du roi François Ier des Deux-Siciles, il est titré duc de Cadix et Infant d’Espagne par son oncle le roi Ferdinand VII d’Espagne.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Bien qu’homosexuel avéré[3], en 1846, il épouse, pour des raisons dynastiques, sa cousine germaine la reine Isabelle II d’Espagne, fille de Ferdinand VII, qui lui octroie le titre de roi consort et le traitement de Majesté. Ils auront officiellement onze enfants, sur la filiation paternelle desquels la plupart des historiens ont des doutes, et dont cinq seulement parviendront à l’âge adulte :

Règne[modifier | modifier le code]

Francisco de Borbón

À partir de 1864 le roi François préside le Conseil des ministres. La révolution de 1868 le contraint à l’exil, il prend le titre de courtoisie de « comte de Moratalla ». En 1874 la monarchie est restaurée, mais en faveur de son fils Alphonse, qui devient le roi Alphonse XII d'Espagne (1874-1885).

La mort du « comte de Chambord » en 1883 fait de l’ancien roi François d’Assise le nouveau « premier prince du sang » des légitimistes français, 5e successible après ses quatre cousins de la branche aînée, Jean de Bourbon, Charles de Bourbon, Jacques de Bourbon et Alphonse de Bourbon. Il est l’ancêtre du prétendant légitimiste actuel Louis XX.

Il s’installe au château d’Épinay-sur-Seine, en France, qu’il a acheté en 1881, et y meurt le 17 avril 1902. Le château sera vendu en 1906 et deviendra la mairie d’Épinay-sur-Seine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son nom de naissance est (en espagnol) Francisco de Asís María Fernando de Borbón y Borbón-Dos Sicilias.
  2. Francisco de Paula de Borbón en espagnol.
  3. Il est surnommé « Paquita », le féminin de son diminutif « Paquito »
  4. Cayetano de Borbón-Dos Sicilias en espagnol.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]