François Terré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François Terré, né le 23 juillet 1930 à Paris, est un juriste français, professeur émérite de l'Université de droit Paris II Panthéon-Assas, membre de l'Institut de France (Académie des sciences morales et politiques, section « Législation, droit public et jurisprudence ») depuis 1995. Président de l'Académie en 2008.

Carrière[modifier | modifier le code]

François Terré, agrégé de droit privé et de sciences criminelles, docteur en droit et licencié en lettres, a d'abord été avocat à la cour d'appel de Paris de 1954 à 1957. Mais il se dirige bientôt vers une carrière universitaire. Chargé de cours à la faculté de droit de Strasbourg de 1955 à 1957, puis détaché à la faculté de droit du Cambodge de 1957 à 1959[1].

Il enseigne ensuite à la faculté de droit de Strasbourg de 1959 à 1963, de Lille de 1963 à 1968, de Nanterre de 1968 à 1969, et enfin de Paris II Panthéon-Assas, où il est professeur depuis 1969.

Il a, en parallèle de son activité universitaire, exercé la fonction de conseiller technique au cabinet de Jean Foyer, ministre de la Coopération de 1960 à 1962, puis garde des Sceaux de 1962 à 1967. Il a été membre de la commission de réforme du code de procédure civile.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • L'Influence de la volonté individuelle sur les qualifications, 1955
  • Sociétés commerciales, 3 tomes (en collaboration, 1972-1978
  • Procédure civile et voies d'exécution (2e éd., en collaboration), 1976
  • L'Enfant de l'esclave, génétique et droit, 1992
  • Droit civil, Les Régimes matrimoniaux (2e éd., en collaboration), Dalloz, 1994
  • Droit civil, Les obligations (10e éd., en collaboration), Dalloz, 2009
  • Droit civil, Les Successions, les libéralités (3e éd., en collaboration), Dalloz, 1996
  • Droit civil, Les Personnes, la famille, les incapacités (6e éd., en collaboration), Dalloz, 1997
  • L'Avenir du droit, 1999
  • Le Droit : un exposé pour comprendre, un essai pour réfléchir, 1999
  • Les Grands Arrêts de la jurisprudence civile (en collaboration), 2000
  • Droit civil, les Biens (en collaboration), Dalloz, 2002
  • Introduction générale au droit (9e éd.), Dalloz, 2012
  • Science, éthique et droit (en collaboration), Éditions Odile Jacob, 2007
  • Du juridique et du social, Editions Mare & Martin, 2013

Citation(s)[modifier | modifier le code]

« Le législateur impose, l’avocat propose, le juge dispose, le prof expose et l’étudiant compose. Sous une autre forme (cf. "Les principes généraux du droit", in La Cour de cassation et l'élaboration du droit, sous la dir. N. Molfessis, Economica, 2004, p. 180) : L'avocat propose, le législateur et le juge disposent, le professeur expose et l'étudiant compose. »

— François Terré

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mazeaud D., 2011 : "François Terré : libre, l'espiègle", Revue de droit d'Assas no 4 (octobre 2011) - p. 7-9

Références[modifier | modifier le code]

  1. Consulter sa notice biographique sur le site de l'Académie des sciences morales et politiques [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]