François Solano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint François.
Saint François Solano
Image illustrative de l'article François Solano
François Solano avec un Inca (attribué à Pedro Diaz, vers 1810)
Naissance
Montilla
Décès   (61 ans)
Lima (Pérou)
Nationalité Espagnole
Béatification 1675
par Clément X
Canonisation 1726 Rome
par Benoît XIII
Vénéré par Église catholique romaine
Fête 14 juillet
Saint patron Argentine, Bolivie, Chili, Paraguay, Pérou

Francisco Sánchez-Solano Jiménez, dit en français François Solano était un missionnaire espagnol de l'ordre des Frères mineurs, né à Montilla le et décédé le à Lima (Pérou).

C'est un saint catholique fêté le 14 juillet[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né près de Cordoue, François Solano rejoignit les Frères mineurs à l'âge de 20 ans et passa plusieurs années au couvent d'Arifazza.

En 1589, il s'embarqua pour le Pérou et y passa plus de vingt ans, évangélisant les régions de Tucuman, aujourd'hui dans le Nord-ouest argentin, et du Paraguay. Il apprit plusieurs langues autochtones et développa de bonnes relations avec les populations de ces régions.

François Solano aurait prédit le tremblement de terre de Trujillo, survenu huit ans après sa mort, ainsi que son propre décès. Il a été béatifié en 1675 et canonisé en 1726.

Références[modifier | modifier le code]