François Riss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François Riss (1804-1886) est un portraitiste franco-russe. Il est surtout reconnu, aujourd'hui, pour le portrait qu'il a imaginé et réalisé de Jacques Cartier[1] en 1839, et qui fut perdu après avoir servi d'inspiration à Théophile Hamel, suivi d'une une chaîne d'autres portraitistes ou graveurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son portrait de Jacques Cartier[modifier | modifier le code]

La figuration traditionnelle de Jacques Cartier repose sur une représentation exécutée par François Riss en 1839. Ce portrait, commandé l'année précédente par la ville de Saint-Malo, était exposé à son Hôtel de ville, où Théophile Hamel l’a trouvé et reproduit à partir de 1844, avant qu'il ne disparaisse.

La poste canadienne a par la suite adopté cette représentation qu’elle a multipliée en 1857, 1867 (année du Pacte fédératif canadien), 1908 (tricentenaire de la fondation de Québec)[2], 1934 (4e centenaire de la venue de Jacques Cartier à Gaspé)[3], 1978 et finalement en 1984 pour ses timbres[1]. Les banques canadiennes, alors, émettent aussi des billets, des médailles et des pièces de monnaie à l’effigie du Cartier de Riss-Hamel.

Les sociétés commerciales (même un cigarettier, pour sa marque Player's), les divers comités responsables des célébrations commémoratives (de 1934 et de 1984, en particulier), les sculpteurs et les peintres de circonstance, tous, quand ils n’empruntent pas l'ensemble des détails du Cartier de Riss-Hamel, en créent des œuvres qui conservent, minimalement, le profil, la barbe et le chapeau provenant de Riss-Hamel[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Mario Mimeault, Jacques Cartier ou la construction d'un héros, Gaspé, le 15 septembre 2002 (sur encyclobec.ca) [article consulté le 13 juillet 2010].
  2. Timbre canadien de 1908 (1 cent) (Archives postales canadiennes, sur www.collectionscanada.gc.ca) [page consultée le 13 juillet 2010].
  3. Timbre français de 1934 (1F50), versus timbre canadien de 1859 (17 cents) (sur phil-ouest.com) [page consultée le 13 juillet 2010].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Histoire philatélique et postale du Canada

Liens externes[modifier | modifier le code]