Francesco Pisani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis François Pisani)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pisani.
Francesco Pisani
Image illustrative de l'article Francesco Pisani
Biographie
Naissance v. 1474
Venise ?
Décès 28 juin 1570
Rome
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
1er juillet 1517
par le pape Léon X
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Teodoro
Cardinal-diacre de Sant'Agata dei Goti
Cardinal-évêque d'Albano
Cardinal-évêque de Frascati
Cardinal-évêque de Porto-Sainte-Rufine
Cardinal-évêque d'Ostie
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 5 mai 1527
par le futur pape Paul III
Fonctions épiscopales Évêque de Padoue
Évêque de Trévise
Archevêque de Narbonne

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Francesco Pisani, en français François Pisani, né vers 1474 (probablement à Venise), et mort à Rome le 28 juin 1570, est un cardinal italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Aloïsius Pisani, procurateur de Saint-Marc à Venise, Francesco Pisani fut créé cardinal en 1517 par le pape Léon X, puis nommé évêque de Padoue en 1524[1], et de Trévise en 1528. De 1535 à 1561, il fut abbé commendataire de Prémontré. Il fut aussi à partir des années 1540, archevêque de l'Égée, mais il ne se rendit jamais sur Naxos[2].

Jules II le nomma à l'archevêché de Narbonne le 3 mai 1551. Sa situation sur ce siège fut quelque peu équivoque, car il laissa le tiers des revenus du diocèse, ainsi que la présentation aux bénéfices à son prédécesseur, le cardinal de Tournon. Le pouvoir réel fut exercé par le vicaire général de Francesco Pisani, Alexandre Zerbinati, professeur de droit et protonotaire du Saint-Siège, qualifié d'administrateur perpétuel ou commendataire, qui conféra aussi les bénéfices au nom du cardinal de Tournon. Il est probable que le cardinal Pisani ne vint jamais dans sa métropole[3].

De 1553 à 1555, Le cardinal Pisani se fait construire une villa à Montagnana (Vénétie) sur les plans d'André Palladio[4].

Cardinal-évêque d'Albano de 1555 à 1557, puis de Frascati de 1557 à 1562, de Porto-Sainte-Rufine de 1562 à 1564, et enfin, comme doyen du Collège des cardinaux de 1564 à 1570, d'Ostie, Francesco Pisani se démit de l'archevêché de Narbonne en 1563, et de l'évêché de Trévise en 1564. Il mourut à Rome en 1570, âgé de quatre-vingt-seize ans, et fut inhumé à Saint-Marc de Venise.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Devic C., Vaissète J., Histoire générale de Languedoc, tome IV, Toulouse, Privat, 1876.
  • Valvekens E., Le cardinal François Pisani, abbé commendataire de Prémontré (25 avril 1535 - oct. 1561), Tongerloo, 1941. Extrait de "Analecta Praemonstratensia", tome 17, pp.65-163, 1941.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Et non de Pavie comme l'indique à tort l'Histoire générale de Languedoc.
  2. (en) Charles A. Frazee, The Island Princes of Greece. The Dukes of the Archipelago., Adolf M. Hakkert, Amsterdam, 1988, p. 86 (ISBN 9025609481) Voir aussi Giovanni IV Crispo.
  3. En 1572, le gouverneur Fourquevaux écrit à propos de Narbonne : "Il y a 57 ans que son archevêque ne s'y est pas fait voir". Michaud J., Cabanis A., Histoire de Narbonne, Privat, Toulouse, p.207.
  4. Aujourd'hui classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO avec la ville de Vicence et d'autres villas de Palladio.