François Mesgnien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Mesgnien (Franciszek Meninski) par Antoni Oleszczyński (1794-1879).

François Mesgnien (Menin, Meninski) est un orientaliste et diplomate polonais d'origine lorraine dont le dictionnaire multilingue Thesaurus linguarum orientalium, Turcicae, Arabicae, Persicae fit référence de la fin du XVIIe au XVIIIe s.

Vie[modifier | modifier le code]

Né en 1623 en Lorraine appartenant alors au Saint Empire, développe rapidement une connaissance profuse des langues. Il étudie à Rome sous la direction de Giattino. À l'âge de 30 ans, il accompagne l'ambassadeur polonais à Constantinople et y apprend le turc avec comme maître de langue Bobovius et Ahmed. Il obtient le poste de premier traducteur de cette ambassade deux ans seulement après son arrivée et rentre en fonction peu après.

Après un séjour en Pologne, il est envoyé comme Ambassadeur de Pologne auprès de la Porte. Il est alors naturalisé et modifie son nom qui devient Meninski.

Il accomplit ensuite de nombreux services pour le Saint Empire, tant en tant que traducteur que pour des missions de diplomatie. En 1669, il voyage à Jérusalem est est fait chevalier du Saint-Sépulcre.

À son retour à Vienne, il est fait premier traducteur de l'Empire, et conseiller de guerre de l'empereur. Il meurt à 75 ans en 1698.

Son œuvre majeure, le “Thesaurus linguarum orientalium” est publié à Vienne en 1680, en 4 yolumes, auxquels dut ajouté en 1687 un nouveau volume “Complenaentum Thesauri linguarum orientalium, seu onomasticum Latino-Turcico-Arabico-Persicum.”. Devenu extrêmement rare après le siège de Vienne, une nouvelle et solide réédition en est faite en 1780 “Francisci a Mesgnien Meninski Lexicon Arabico-Persico-Turcicum, adjecta ad singulas voces et phrases interpretatione Latina, ad usitatiores, etiam Italica”.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]