François Marie Daudin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François Marie Daudin est un zoologiste français, né le 25 mars 1776 à Paris et mort le 30 novembre 1803 à Paris. Il était fils de François Daudin (1746-1811), seigneur de Pouilly, conseiller-correcteur de la Chambre des comptes de Paris, et de Marie Madeleine Louise Escallard de la Bellengerie (1754-1790).

Une maladie qu'il contracta dans l'enfance le paralysa des membres inférieurs. Il pouvait néanmoins observer sur le terrain; il commença à collectionner tout en étudiant la physiologie et l'histoire naturelle, mais il finit par se consacrer à cette dernière.

Les publications de Daudin ne s'étendent que sur cinq ans, de 1799 à 1803. Daudin est l'auteur d'un Traité élémentaire et complet d'ornithologie... (1799-1800). Il s'agit du premier véritable manuel d'ornithologie, combinant la taxinomie binomiale linnéenne et les descriptions anatomiques, physiologiques et éthologiques de Buffon. C'est un ouvrage qui est resté incomplet, mais qui après avoir été critiqué (notamment par Cuvier) est encore apprécié aujourd'hui.

Il publia également un Recueil de mémoires et de notes sur des espèces inédites ou peu connues de mollusques, de vers et de zoophytes... en 1800 et, avec Lacepède, les Tableaux des divisions ... des Mammifères et Tableaux des divisions ... des Oiseaux, en 1802.

Mais sa véritable spécialisation fut l'herpétologie. Il publia ainsi une Histoire naturelle des Rainettes, des Grenouilles et des Crapauds..., ornée de 38 planches (en 1803) et une Histoire naturelle, générale et particulière, des Reptiles (en 8 volumes in-8, de 1801 à 1803), qui complétait le Buffon Histoire naturelle des Reptiles de Charles-Nicolas-Sigisbert Sonnini de Manoncourt (1751-1812) et Pierre-André Latreille (1762-1833). Le travail de Daudin contient la description de 48 genres et 621 espèces, certaines nouvelles pour la science (10 amphibiens et 43 reptiles décrits par Daudin sont reconnus aujourd'hui), fondée sur l'examen de plus de 1 100 spécimens. François Daudin était assisté de sa femme, Adélaïde Geneviève de Grégoire de Saint-Sauveur (1774-1803), qui réalisa 37 planches sur les 100 qui illustrent l'ouvrage. Ses livres, publiés à ses frais, furent un échec commercial, mais Daudin et son épouse ne vécurent pas dans la misère, grâce à la fortune familiale. Daudin mourut de tuberculose un mois après sa femme, à vingt-sept ans et trois mois. Le couple laissa un fils âgé d'un an et demi, François Louis Hyacinthe Daudin (1802-1889), qui s'installa dans le château familial de Pouilly.

L'une des sœurs de François Marie Daudin, Marie Sophie Daudin (1775-1818), épousa Antoine Nicolas Millon (1769-1843), de Montherlant: l'écrivain Henry de Montherlant est l'un de leurs descendants.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jean Lescure & Bernard Le Garff, L'étymologie des noms d'amphibiens et de reptiles. Éditions Belin, 2006. (ISBN 2-7011-4142-7)
  • Roger Bour, François Marie Daudin (29 août 1776-30 novembre 1803), auteur de l' Histoire naturelle, générale et particulière, des Reptiles. Alytes, 2011, 28: 1-76. ISSN 0753-4973
Daudin est l’abréviation habituelle de François Marie Daudin en zoologie.
Consulter la liste des abréviations d'auteur en zoologie