François Lonsény Fall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fall.

François Lonsény Fall, né en 1949, est un diplomate et homme politique guinéen. Il a été ministre des Affaires étrangères, puis Premier ministre, avant d'effectuer des missions diplomatiques pour le compte de l'ONU.

Il a créé le Front uni pour la démocratie et le changement (Fudec)[1]. En 2009, il est l'un des délégués du Forum des forces vives de Guinée, qui s'oppose à la junte au pouvoir à Conakry. Candidat à l'élection présidentielle guinéenne de 2010, il n'obtient que 0,5 % des voix au premier tour.

Formation[modifier | modifier le code]

Il a effectué des études de droit à l'université de Conakry, où il a également dispensé quelques cours à la fin des années 1970.

Ascension dans le corps diplomatique[modifier | modifier le code]

Dans le gouvernement de la République de Guinée[modifier | modifier le code]

Suite à un remaniement ministériel eu sein du gouvernement de Lamine Sidimé, François Fall devient ministre des Affaires étrangères en juin 2002.

Après sa réélection en décembre 2003, Lansana Conté le nomme Premier ministre le 23 février 2004, en remplacement de Lamine Sidimé. Deux mois plus tard, à l'occasion d'une réunion internationale à Paris, François Fall présente sa démission, dénonçant l'impossibilité de travailler avec le président de la République.

Cette démission ne fut pas immédiatement prise en compte, le poste de Premier ministre restant par la suite vacant pendant plusieurs mois.

Retour à la diplomatie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Mon pari pour la Guinée : Le changement est possible. L'Harmattan, 2009[2],[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Chronologies[modifier | modifier le code]