François Lesage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Sage et Lesage.

François Lesage, né le 31 mars 1929[1] à Chaville en Seine-et-Oise (aujourd'hui dans les Hauts-de-Seine) et mort le 1er décembre 2011 à Versailles[2] dans les Yvelines, est un brodeur français. Maître d'art depuis novembre 2011, il a fourni les maisons de haute-couture comme Chanel, Yves Saint-Laurent, Dior, Balenciaga, Givenchy, Christian Lacroix ou Balmain[3].

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

Son père Albert Lesage et sa mère Marie-Louise Favot, modéliste chez Madeleine Vionnet, rachètent l’atelier du brodeur Albert Michonet en 1924.

En 1949, François Lesage, alors âgé de vingt ans succède à son père.

Soucieux de transmettre son savoir-faire et conscient qu’un « pays qui perd son artisanat est un pays qui meurt », il ouvre en 1992 une école de broderie d’art au sein de ses ateliers du 13 rue de la Grange-Batelière dans le 9e arrondissement de Paris.

À l’occasion des Journées mondiales de la jeunesse de Paris en 1997, il brode la chasuble et la mitre du pape Jean-Paul II.

Depuis 1997[4], Chanel rachète les maisons d’artisanat de luxe qui travaillent sur ses collections[5], afin de protéger un savoir-faire français, ce qu’elle a fait en 2002 pour la maison Lesage qui a rejoint sous la filiale Paraffection le bottier Raymond Massaro, le chapelier Michel, le plumassier Lemarié, le fabricant de fleurs artificielles Guillet, le bijoutier Goossens, le parurier Desrues et le brodeur Montex[6].

Son fils Jean-François est également brodeur, installé en Inde depuis 1993, où il a fondé sa société[7], mais aussi avec un magasin à Paris[8]. Il collabore régulièrement avec le chausseur Christian Louboutin.

Hommages et distinctions[modifier | modifier le code]

En 2007, François Lesage est fait officier de la Légion d'honneur[9].

Le 23 novembre 2011, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la communication a distingué François Lesage, nommé Maître d’art à titre honorifique pour l’ensemble de sa carrière[10].

Films et documentaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]