François Laplantine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François Laplantine, né le 11 février 1943[1] est un chercheur français en ethnologie et en anthropologie de renommée internationale. Son domaine d'étude est l'ethnopsychiatrie (ou ethnopsychanalyse). François Laplantine a travaillé sur le Brésil notamment. Il est le père de la musicienne Anne Laplantine.

François Laplantine propose une approche tranchant avec le structuralisme par l'anthropologie modale.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après une formation initiale en philosophie, sanctionnée par l'obtention d'un doctorat de troisième cycle en 1970, auprès de l'université de Nanterre, il passe par toutes les étapes de l'enseignement, au sein de l'université de Lyon 2 : assistant, maître-assistant, maître de conférences et, pour finir, professeur, à partir de 1988.

Il s'intéresse progressivement aux domaines ethnologiques et anthropologiques, et obtient, en 1982, un doctorat d'État en anthropologie, auprès de l'université Paris V-Sorbonne. Il dirige le département d'anthropologie de Lyon 2 entre 1987 et 1994 et, à ce titre, participe à la création du Centre de recherches et d'études anthropologiques (CREA) en 1991.

Après avoir étudié 2 ans le voyant Georges de Bellerive et publié un livre sur lui, il participa en 1992 àl'émission Mystères no 4 sur TF1 [2]

Il prend sa retraite à l'automne 2008, et est depuis professeur émérite de l'université Lyon 2 Lumière..

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Docteur honoris causa[3] de l'université fédérale de Bahia (UFBA, Universidade Federal da Bahia).
  • 10 juillet 2007 : Docteur honoris causa[4] de l'université fédérale de Paraiba (UFPB, Universidade Federal da Paraíba).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • L'Ethnopsychiatrie, Éditions Universitaires, coll. « Psychothèque » no 19, Paris, 1973, 134 p., [pas d'ISBN], (notice BnF no FRBNF35187802g). – Semble différent de l'ouvrage homonyme publié en 1987.
  • Les Trois Voix de l'imaginaire : le messianisme, la possession et l'utopie, étude ethnopsychiatrique, Éditions Universitaires, coll. « Je », Paris, 1974, 255 p., [pas d'ISBN], (notice BnF no FRBNF345604751).
  • Les 50 mots-clés de l'anthropologie, éditions Privat, Toulouse, 1974, 217 p.[5].
  • Le Philosophe et la violence, Presses universitaires de France, collection « Sup. Le Philosophe » no 122, Paris, 1976, 212 p., [pas d'ISBN], (notice BnF no FRBNF34558227b).
  • La Médecine populaire des campagnes françaises aujourd'hui, éditions J.-P. Delarge, coll. « Encyclopédie universitaire », 1976, 156 p., [pas d'ISBN], (notice BnF no FRBNF345768702).
  • Maladies mentales et thérapies traditionnelles en Afrique noire, éditions J.-P. Delarge, coll. « Encyclopédie universitaire », 1978, 234 p., (ISBN 2-7113-0098-6), (notice BnF no FRBNF34601353m).
  • (sous la direction de François Laplantine), Un voyant dans la ville : étude anthropologique d'un cabinet de consultation d'un voyant contemporain, éditions Payot, coll. « ibliothèque scientifique », Paris, 1985, 263 p., (ISBN 2-228-13860-6), (notice BnF no FRBNF348391440). – Étude consacrée à la clientèle du voyant lyonnais Georges de Bellerive.
  • Anthropologie de la maladie : étude ethnologique des systèmes de représentations étiologiques et thérapeutiques dans la société occidentale contemporaine :
    • Première édition : éditions Payot, coll. « Science de l'homme », Paris, 1986, 411 p., [ISBN erroné selon le catalogue BN-Opale Plus], (notice BnF no FRBNF34879093r).
    • Réédition : (avec une préface de Louis-Vincent Thomas), éditions Payot, coll. « Bibliothèque scientifique Payot », Paris, 1993, 411 p., (ISBN 2-228-88607-6), (notice BnF no FRBNF35553327j).
  • L'Ethnopsychiatrie, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? » no 2384, Paris, 1988, 119 p., (ISBN 2-13-041368-4), (notice BnF no FRBNF34930892s). – Semble différent de l'ouvrage homonyme publié en 1973.
  • Marion Aubrée et François Laplantine, La Table, le livre et les esprits : naissance, évolution et actualité du mouvement social spirite entre France et Brésil, éditions Jean-Claude Lattès, Paris, 1990, 341 p., (ISBN 2-7096-0837-5), (notice BnF no FRBNF35345021k).
  • Claude Olievenstein et François Laplantine, (pt) Um olhar frances sobre São Paulo, Éd. Brasiliense, São Paulo, 1993, 92 p., (ISBN 85-11-18202-0). – Ouvrage initialement rédigé en français, sous le titre « São Paulo vu par deux Français », mais non publié, traduit en portugais par Maria Carneiro da Cunha.
  • Transatlantique : entre Europe et Amériques latines, éditions Payot, coll. « Essais Payot », Paris, 1994, 297 p., (ISBN 2-228-88740-4), (notice BnF no FRBNF35660554n).
  • François Laplantine et Liana Trindade, (pt) O que é o imaginario ?, Éd. Brasiliense, coll. « Primeiros passos » no 309, São Paulo, 1996, 82 p., (ISBN 8511000267). – Ouvrage non traduit en français.
  • La description ethnographique :
    • Première édition : éditions Nathan, coll. « 128 : sciences sociales » no 119, Paris, 1996, 128 p., (ISBN 2-09-190494-5), (notice BnF no FRBNF35822185t).
    • Réédition : éditions Armand Colin, Paris, 2005.
  • Joseph J. Levy, Anthropologies latérales : entretiens avec François Laplantine, éditions Liber, coll. « De vive voix », Montréal, 2002, 182 p., (ISBN 2-89578-010-2), (notice BnF no FRBNF39933996v).
  • Le social et le sensible : introduction à une anthropologie modale, éditions Téraèdre, coll. « L'anthropologie au coin de la rue », Paris, 2005, 220 p., (ISBN 2-912868-30-0), (notice BnF no FRBNF40072795v).
  • Ethnopsychiatrie psychanalytique, éditions Beauchesne, coll. « Prétentaine », Paris, 2007, 234 p., (ISBN 978-2-7010-1510-1), (notice BnF no FRBNF41154286w). – Ouvrage composé à partir d'extraits remaniés de L'Ethnopsychiatrie, paru en 1988, et d'articles parus en revues entre 1978 et 2006.
  • Le Sujet : essai d'anthropologie politique, éditions Téraèdre, coll. « L'anthropologie au coin de la rue », Paris, 2007, 164 p., (ISBN 978-2-912868-45-9), (notice BnF no FRBNF41129010p).
  • Tokyo, Ville flottante : scènes urbaines, mises en scène, éditions Stock, coll. Un Ordre d'idées", Paris, 2010 ISBN 9-782234-063976.
  • Une autre Chine : Gens de Pékin, observateurs et passeurs des temps, De l'incidence éditeur, mai 2012, ISBN 978-2-918193-13-5

Préfaces[modifier | modifier le code]

  • Richard Lioger, Sourciers et radiesthésistes ruraux : ethnologie de la pratique d'un don (avec une préface de François Laplantine), Presses universitaires de Lyon, coll. « CREA », Lyon, 1993, 203 p., (ISBN 2-7297-0469-8), (notice BnF no FRBNF35589571n).
  • Joseph Josy Levy et Alexis Nouss, Sida-fiction : essai d'anthropologie romanesque (avec une préface de François Laplantine), Presses universitaires de Lyon, coll. « CREA », Lyon, 1994, 212 p., (ISBN 2-7297-0473-6), (notice BnF no FRBNF35691759s).
  • Mouloud Boukala, Le dispositif cinématographique : un processus pour [re]penser l'anthropologie (avec une préface de François Laplantine), Téraèdre, Paris, 2009, 138 p., (ISBN 9782912868732).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : notice « Laplantine, François (1943-....) » dans le catalogue BN-Opale Plus de la Bibliothèque nationale de France.
  2. Dailymotion Émission Mystères no 4 sur TF1 en 1992 le passage concernant Georges de Bellerive et François Laplantine commence à partir de 27minutess et 47 secondes, elle dure au moins 30 minutes (reconstitution, interview suivi de débat)
  3. Source : notice « François LAPLANTINE », sur le site du Centre de recherches et d'études anthropologiques (CREA).
  4. Source : (pt) résolution no 16/2007 du conseil universitaire de l'université fédérale de Paraiba, 10 juillet 2007.
  5. Source notice de l'ouvrage dans le catalogue de la Bibliothèque du Congrès.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Le Breton (dir.), Les sens : une anthropologie du sensible ; entretien avec… François Laplantine, Téraèdre, Paris, 2007, 142 p. (ISBN 978-2-912868-38-1) (Cultures & sociétés, sciences de l'homme, 2e trimestre 2007, no 2)

Liens externes[modifier | modifier le code]