François Hippolyte Lalaisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paysan en costume breton du dimanche, environs de Carhaix (la chapelle Saint-Herbot à Plonévez-du-Faou) par François Hippolyte Lalaisse

François Hippolyte Lalaisse (1810[1] Nancy- 1884 Paris) est un peintre et illustrateur français du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Charlet il devint plus tard son professeur-adjoint à Polytechnique où il enseigne de 1839 à 1877.

C'est le père de Cham qui lui acheta son premier tableau.

L'éditeur Pierre Henri Charpentier lui confia son livre sur les Costumes bretons.

Il expose au salon à partir de 1835.

Lalaisse a publié une quantité considérable[réf. souhaitée] de lithographies sur les costumes régionaux ou les uniformes.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Œuvres[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

  • Empire français : L'armée et la garde impériale par Lalaisse.
  • L'Armée Française et ses Cantinières. Paris.
  • Types militaires du troupier français Paris-Morier-1860.
  • La Garde Nationale à Cheval pendant le Siège de Paris. Illustré de 13 dessins par H. Lalaisse, 3 compositions de R. Goubie et 8 Portraits par Edmond Morin. Paris, Bonaventure, 1871.
  • Louis Moll, Eugène Nicolas Gayot : La connaissance générale du cheval: études de zootechnie pratique, avec un atlas de 160 pages et 103 figures dessinés par François Hippolyte Lalaisse et gravées par Huyot.
  • Galerie Armoricaine. Costumes et vues pittoresques de la Bretagne. Nantes, Charpentier Père et Fils, 1848.
  • Nantes et la Loire-Inférieure. Monuments anciens & modernes, Sites & Costumes pittoresques. Accompagnés de Notices historiques, archéologiques, descriptives, par Pitre Chevalier, Emile Souvestre et une société d'hommes de lettres du Pays. Nantes, Charpentier, 1850.
  • La Normandie illustrée. Monuments, sites, costumes de la Seine - inférieure, de l'Eure, du Calvados, de l'Orne et de la Manche. Nantes, Charpentier père, 1854.
  • Soldat de la garde impériale en uniforme. Aquarelle (collection privée).
  • Ancien brigadier Dominique Millot (1782-1850) mendiant avec sa fille dans les rues de Paris, 1829.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Cuisenier, Denise Delouche, Simone Lossignol, François Hippolyte Lalaisse, éd. Ouest-France, juillet 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les données de la Bibliothèque nationale de France (data.bnf.fr) indiquent 1812 comme année de naissance

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :