François Durpaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François Durpaire, né le 14 août 1971 à Poitiers (Vienne), est un historien spécialisé dans les questions d'éducation et de diversité culturelle aux États-Unis et en France. Il est consultant pour la télévision et la radio.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après l'obtention de l'agrégation d'histoire (1996), il enseigne pendant dix ans dans l'enseignement secondaire. En 2004, il obtient sa thèse de doctorat en relations internationales sur le rôle des États-Unis dans la décolonisation de l'Afrique noire francophone (1945-1962).

Depuis 2013, il est maître de conférences en sciences de l’éducation à l'université de Cergy-Pontoise, où il est membre du laboratoire EMA (École, Mutations, Apprentissages)[1].

Avec la sociologue Béatrice Mabilon-Bonfils, il y travaille sur la notion de « fin d’école » et sur l’émergence d’une ère de « savoir-relation »[2].

En octobre 2007, il fait paraître, avec Olivier Richomme (de l'université Lumière Lyon-II) la première biographie en langue non anglaise du président américain Barack Obama. Il est l'un des premiers analystes, avant le début des primaires américaines, à avoir pronostiqué la victoire du candidat noir, notamment dans un entretien pour le site L'Internaute[3].

Il est, depuis mai 2009, membre du Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage (CNMHE)[4].

Engagements[modifier | modifier le code]

François Durpaire est président du Mouvement pluricitoyen, fondé le 20 janvier 2009 autour de l'Appel pour une République multiculturelle et postraciale lancé avec Lilian Thuram, Rokhaya Diallo (des Indivisibles), Marc Cheb Sun (de Respect Mag) et Pascal Blanchard. Son slogan est « Nous sommes tous la France »[5].

Pendant la campagne présidentielle française de 2012, le Mouvement soutient la candidature d'Aurélien Tricot, maire-adjoint de Poitiers, pour les primaires à gauche. Puis, il participe avec le collectif ACELEFEU à la mobilisation civique des quartiers populaires, notamment en réunissant « 59 artistes contre l'abstention » autour d'un clip[6] et de spots télévisés[7].

Depuis janvier 2013, le Mouvement soutient le vote des étrangers aux élections locales[8].

Médias[modifier | modifier le code]

François Durpaire est consultant à la télévision sur les États-Unis (notamment pour BFM TV). Il est chroniqueur radio dans l'émission Transversales (RFO) depuis 2010[9].

Il est l'auteur de deux documentaires diffusés sur France O en novembre 2012 : « Martin Luther King, la voie de la liberté » et « Obama, un rêve métisse » (produits par BBC Worldwide)[10].

Depuis 2014, il est responsable des antennes et de la grille de la chaîne de télévision BDM TV[11].

Publications[modifier | modifier le code]

Sur l'éducation[modifier | modifier le code]

  • François Durpaire, Enseignement de l'histoire et diversité culturelle, Nos ancêtres ne sont pas les Gaulois, Paris, CNDP, Hachette Éducation,‎ 2002 (ISBN 2-0117-0740-4)
  • François Durpaire et Béatrice Mabilon-Bonfils, Indignons-nous pour notre école !, Paris, Caraïbeditions,‎ 2012
  • François Durpaire et Béatrice Mabilon-Bonfils, La fin de l'école. L'ère du savoir-relation, Paris, PUF, 2014.

Sur les identités[modifier | modifier le code]

  • François Durpaire, France blanche, Colère noire, Paris, Odile Jacob,‎ 2006 (ISBN 2-7381-1807-0)
  • François Durpaire, Luc Laventure (Dir.), La Révolution antillaise, Paris, Eyrolles,‎ 2009
  • François Durpaire, Lilian Thuram... (Dir.), Appel pour une République multiculturelle et postraciale, Paris, Groupe SOS,‎ 2010
  • François Durpaire, Poétique de la Race, texte introductif à l'ouvrage Black Revolution, Paris, Démopolis,‎ 2010
  • Contribution à Ruptures postcoloniales, de Nicolas Bancel, Pascal Blanchard, etc., Paris, La Découverte,‎ 2010
  • Contribution à La France noire, de Pascal Blanchard, Paris, La Découverte,‎ 2012
  • Contribution à La France une et multiculturelle, de Edgar Morin et Patrick Singaïny, Paris, Fayard,‎ 2012
  • François Durpaire, Nous sommes tous la France ! Essai sur la nouvelle identité française, Paris, Philippe Rey,‎ 2012
  • Préface à Explications de textes, de Passi et Steeve Balende, Paris, Fetjaine,‎ 2013

Sur l'histoire des États-Unis[modifier | modifier le code]

  • François Durpaire, André Kaspi, Hélène Harter et Adrien Lherm, La Civilisation américaine, Paris, PUF,‎ 2004 (réimpr. 2006) (ISBN 2-1305-4350-2)
  • François Durpaire, Les États-Unis ont-ils décolonisé l'Afrique noire Francophone ?, Paris, L'Harmattan,‎ 2005 (ISBN 2-7475-8694-4)
  • François Durpaire et Olivier Richomme, L'Amérique de Barack Obama, Paris, Demopolis,‎ 2007 (réimpr. 2008) (ISBN 2-3545-7040-6) Prix des TAAC 2008.
  • François Durpaire et Thomas Snegaroff, L'unité réinventée, Les présidents américains face à la nation, Paris, Ellipses,‎ 2008 (ISBN 2-7298-4073-7)
  • François Durpaire et Olivier Richomme, Obama face à la crise, Paris, Demopolis,‎ 2009
  • Préface à L'Amérique de Mitt Romney, de Soufian Alsabbagh, Paris, Demopolis,‎ 2011
  • François Durpaire et Thomas Snégaroff, Les Etats-Unis pour les Nuls, Paris, First,‎ 2012
  • François Durpaire, Histoire des Etats-Unis, Paris, PUF, collection "Que sais-je ?",‎ 2013

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2012 : « Martin Luther King, la voie de la liberté » (diffusé par France O, produit par BBC Worldwide)
  • 2013 : « Obama, un rêve métissé » (diffusé par France O, produit par BBC Worldwide)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]