François Doumenge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François Doumenge

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

François Doumenge

Naissance 9 octobre 1926
Viane
Décès 14 juillet 2008 (à 81 ans)
Nice
Nationalité Drapeau : France Française
Profession géographe, océanographe
Autres activités

François André Jean Marie Doumenge est un géographe français, né le 9 octobre 1926 à Viane (Tarn) et décédé le 14 juillet 2008 à Nice. C'était un spécialiste de géographie maritime et de l'insularité.

Ses travaux ont porté sur l'océanographie et la socio-économie des pêches thonières, la pêche et l'aquaculture japonaise, l'évolution des archipels de Mélanésie, Polynésie et Micronésie.

Parcours[modifier | modifier le code]

Formation et diplômes[modifier | modifier le code]

  • 1946-1950 : Licence et DES de géographie (Montpellier, Aix) et Licence de Droit
  • 1953 : Agrégation de géographie
  • 1966 : Doctorat d'État ès lettres (géographie)

Carrière[modifier | modifier le code]

François Doumenge a débuté sa carrière à l'Université Paul-Valéry de Montpellier, au département de géographie.

  • 1948-1953 : Professeur certifié, Collège Paulhan
  • 1953-1957 : Professeur agrégé, Lycée Montpellier
  • 1957-1961 : Assistant, Faculté des Lettres, Montpellier
  • 1961-1966 : Maître-assistant, Faculté des Lettres, Montpellier
  • 1966-1967 : Chargé d'enseignement, Faculté des Lettres, Montpellier
  • 1967-1968 : Maître de conférences, Universités d'Abidjan et Montpellier
  • 1968-1979 : Professeur titulaire de la chaire de géographie et océanographie tropicale
  • 1979-1988 : Professeur titulaire de la Chaire d'éthologie et Conservation des espèces animales, Muséum National d'Histoire Naturelle

Durant sa carrière universitaire, il effectua d'autres missions :

  • 1967-1970 : Directeur de l'Institut de géographie tropicale de l'Université d'Abidjan, Côte d'Ivoire
  • 1971-1973 : Chef de projet FAO-UNDP à l'Agence de développement des pêches dans les îles du Pacifique Sud

Adjoint à l'urbanisme de la municipalité de Montpellier, de 1959 jusqu'en 1977, il lança notamment la création du centre Polygône sous le mandat de François Delmas.

En tant qu'adjoint au maire de Montpellier, François Doumenge s'est vu confier le projet de créer un parc animalier : « le parc zoologique de Lunaret » qui a ouvert ses portes en 1964, avec de vastes enclos séparés du public par des profonds fossés, excluant toutes cages ou clôtures, pour permettre aux animaux de vivre dans un milieu naturel.

Il fut recteur de l'Académie des Antilles et de la Guyane de 1976 à 1979.

Il a été élu en juin 1979 professeur au Muséum national d'histoire naturelle, à la chaire d’éthologie et de conservation des espèces animales (de laquelle dépendent notamment le parc zoologique de Vincennes et la ménagerie du Jardin des plantes à Paris, la réserve de la Haute-Touche à Obterre et le parc zoologique de Clères). Il a également dirigé les quatre parcs zoologiques du Muséum national d'histoire naturelle (1979-1988) puis le Musée océanographique de Monaco (où il succède à Jacques-Yves Cousteau) de 1988 à 2001, avant d'être professeur honoraire au Muséum national d'histoire naturelle.

Président de l'Orstom, aujourd'hui Institut de recherche pour le développement, entre 1986 et 1988. Il a été par ailleurs, à partir de 1988, secrétaire général de la CIESM, et à partir de 1991, commissaire titulaire (pour Monaco) à la Commission baleinière internationale.

Entre 1991 et 1994, il fut aussi président de la commission de l'écologie à l'Union internationale pour la conservation de la nature.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Japon et l'Exploitation de la mer, Société Languedocienne de Géographie, Montpellier, 1961.
  • Géographie des mers, Presses universitaires de France, 1965.
  • L'homme dans le Pacifique Sud (étude géographique), Musée de l'Homme, 1966.
  • Actualités de la pêche et de l'aquaculture japonaises, Société Languedocienne de Géographie, Montpellier, 1975.
  • Les Antilles françaises, Presses universitaires de France, 1989, rééd. 1993.
  • L'Histoire des pêches thonières, ICCAT, Madrid, 1996.
  • La pêche en Méditerranée, Cahiers du CERM, Tome 2, 2000

Liens externes[modifier | modifier le code]