François Cotinaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François Cotinaud

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

François Cotinaud en mars 2006.

Informations générales
Naissance 9 août 1956 (58 ans)
Casablanca
Drapeau du Maroc Maroc
Genre musical Jazz, musique improvisée
Instruments saxophone, clarinette, soundpainting, compositeur français
Labels Musivi, Ayler records, Musea
Site officiel Site de Jazz Bank

François Cotinaud, né en 1956, est un saxophoniste, clarinettiste, soundpainter et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

François Cotinaud a étudié la musique avec Alan Silva, Cecil Taylor, Joe Lovano ou encore Steve Lacy.

Cofondateur avec A.Silva puis directeur d’une école d’improvisation et de jazz à Paris entre 1977 et 1987 (I.A.C.P.), il a ensuite créé le label Musivi et mené diverses formations avec Denis Colin (Texture), Bobby Few, Ramon Lopez, Glenn Ferris, Enrico Rava, Pascale Labbé, Serge Adam ou Sylvie Cohen, avec lesquels il a enregistré une douzaine d’album.

En 1985, il crée un quartet avec entre autres le batteur et percussionniste Ramon Lopez, Heriberto Paredes et Thierry Colson, puis avec le guitariste Gilles Coronado. Son CD en solo "Loco solo" (1998) autour de Luciano Berio traduit son goût pour la musique contemporaine tout en y mêlant l'improvisation et une certaine provocation. Il se produit en duo avec le percussionniste Pierre Charpy, avec un dispositif électro-acoustique, autour de textes d'Arthur Rimbaud ("Rimbaud et M.A.O.").

Séduit depuis toujours par les musiques orientales, après un passage au sein du groupe "Tierra del Fuego" dirigé par Pablo Nemirovsky, il livre en 2000 dans "Yo m'enamori" sa sensibilité méditerranéenne à travers le prisme d'une relecture contemporaine, affranchie de la tradition, avec la pianiste Sylvie Cohen.

Il se distingue des autres musiciens jazz de sa génération dans sa recherche formelle entre le texte (la poésie) et la musique (improvisée ou écrite), au sein de formations variées, du duo, avec la violoncelliste Deborah Walker ("Poetica Vivace"), au quintet ou sextet, avec la création de l'ensemble Text'up, un ensemble qui réunit la voix de Pascale Labbé, la guitare de Jérôme Lefebvre, les percussions contemporaines de Sylvain Lemêtre et le tromboniste-vibraphoniste François Choiselat.

Il se produit actuellement avec le Spoumj (SoundPainting Orchestra de l'Union des Musiciens de Jazz, dirigé par François Jeanneau), et le groupe Algèbre avec Pierre Durand et Daniel Beaussier. Il a fondé en 2010 le Klangfarben ensemble : un ensemble d'une douzaine d'artistes improvisateurs (musiciens, comédiens, danseurs) qu'il dirige avec le langage du soundpainting et avec lequel il fait des performances dans des musées, des théâtres dans une forme de dédicace à Arnold Schönberg et John Cage.

Il a fondé le premier Soundpainting Festival qui se tient à Paris depuis octobre 2013, avec 101 artistes, et les principales formations de soundpainting en France et aussi d'ailleurs (Spoumj: Klangfarben ensemble, Le Spoumj, Amalgammes, TSO, Le Spang, Walter Thompson Orchestra, la Louve, Batik, Bernica, HSE).

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Portrait for a small woman, Celestrial Communication Orchestra, direction Alan Silva 1978
  • Texture sextet 1981, puis Polygames, avec Itaru Oki, Bruno Girard, Denis Colin, Pierre Jacquet, Michel Coffi 1983
  • Desert Mirage, Celestrial Communication Orchestra, direction Alan Silva 1982
  • Pyramides, avec Heriberto Paredes, Thierry Colson, Ramon Lopez, Glenn Ferris et Enrico Rava, Label Musivi 1992
  • Opéra, 17 improvisations contemporaines, avec Ramon Lopez, Label Musivi 1993
  • Loco Solo, improvisations autour de la Sequenza IX de Luciano Berio, Label Musivi 1998
  • Yo M'enamori, 14 romances judéo-espagnoles, avec la pianiste Sylvie Cohen, Label Musivi 2000
  • François Cotinaud fait son Raymond Queneau, avec l'ensemble Text'up, Label Musivi 2003
  • Rimbaud et son double, (œuvre collective, coffret de 2 CD + 1 DVD), avec Pascale Labbé, Pierre Charpy, Mathilde Morières, Sylvain Lemêtre, François Choiselat, Jérôme Lefebvre, Olivier Guichard, Label Musivi 2006
  • François Cotinaud, Klangfarben ensemble, Monologue de Schönberg et Variations sur une collection de timbres, coffret CD-DVD, Label Ayler Records/Musivi 2012
  • No Meat Inside, avec Henri Roger, Barre Phillips, Emmanuelle Somer, Label Facing You / IMR 2013
  • François Cotinaud, Topologie d'un Manège, avec Algèbre (Daniel Beaussier, Pierre Durand, Bruno Chevillon, Denis Charolles, François Merville), Label Musivi 2013 (Musea)

Musiques de film, musiques de scène[modifier | modifier le code]

  • Klangfarben ensemble, film documentaire de 29 minutes de Patrick Morel, musiques et soundpainting de François Cotinaud, mars 2012.
  • Ce que j'aurais aimé le plus au monde, dans le spectacle de Yellow Mercedes, avec Dominique Fonfrède (comédienne, textes et mise en scène), Marie D. (harpe, musique) et François Cotinaud (saxophone, clarinette, musique), 2010-2011 : video du spectacle.
  • Kaléïdoscope, film d'Olivier Marty, musiques de Michel Maurer (piano) et François Cotinaud (saxophones, clarinette), enregistrées à La Muse en Circuit, janvier 2008.
  • Rimbaud : Illuminations sonores, in Rimbaud et son Double, documentaire de 52 minutes de Mathildes Morières, 2005.
  • Participe au tournage et à la musique des films "Marche à l'ombre" de Michel Blanc (1984), avec Gérard Lanvin, et "Le Nombril du Monde" d'Ariel Zeitoun, avec Michel Boujenah à Tunis (1992).
  • Interprétation de la musique d'Heriberto Paredes pour la Cie Jean-François Duroure : "C'est à Midi que l'Obscurité s'achève" (1990-91).
  • Interprétation de la musique de Denis Colin pour la compagnie Tuchenn de Bernard Colin : "L'Ombre et le Vent", "Archantaël" (1987-91), Festival de Bilbao, Barcelone, Douarnenez, Pornic, Vannes, Bagnolet, Rennes, et Mulhouse.
  • Musique d'un court-métrage (J-C Bergeret) : "La Villette existe, il faut l'inventer" (FR3 Dijon 1984).
  • Création du spectacle "Polyphonix" avec l'écrivain Jean-Jacques Lebel (1983) au Palace de Paris, à l'American Center et au Cac les Gemeaux de Sceaux.
  • Musique d'une adaptation de "Don Quichotte" de Cervantès pour le Théâtre sur la Place : 45 représentations (1981) avec Jean-Pierre Thiercelin, Gérard Berregard et Dominique Foucher.
  • Musique de "Le Bourgeois Gentilhomme" (Molière) et de "Les Batisseurs d'Empire" (Vian) pour le Festival de Valréas 1976, avec Bruno Girard, Denis Colin, Norbert Aboudarham.
  • Tournée en Corse avec les chorégraphes Suzanne Colboc et Sylvie Deluz (1971).

Annexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]