François Cerutti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cerutti.

François Cerutti

Autres noms François Martin
Activités Écrivain
Naissance 1941
Alger, Algérie française
Langue d'écriture Français

François Cerutti, né en 1941 à Alger, est un auteur contemporain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Insoumis pendant la guerre d'Algérie. Plusieurs fois condamné pour son opposition aux méthodes de la guerre coloniale et au militarisme.

Ancien de La Vieille Taupe (période 1 : 1965-1972), aussi connu sous le pseudonyme François Martin[1].

Il a participé aux évènements de Mai 68, en particulier au Comité d'action travailleurs-étudiants installé à la Faculté de Censier[1], il est cité par Mark Kurlansky dans 1968: The Year that Rocked the World[2],[3]. Il participe à la revue Le Mouvement communiste en 1972[1] avec Jean Barrot (alias de Gilles Dauvé)[4].

Membre du Syndicat des correcteurs, il a corrigé les épreuves de Journalistes algériens entre le bâillon et les balles de Lazhari Labter[5].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Eclipse and Re-emergence of the Communist Movement, de Jean Barrot (alias de Gilles Dauvé) et François Martin, Black & Red Press (Detroit, Michigan), 1974[6],[7]
  • Les Jeunes, au boulot, témoignages recueillis et présentés par François Cerutti, Volume 1 de la Collection Mise en cause, Casterman, 1974[8]
  • D'Alger à Mai 68 : mes années de révolution, Spartacus, 2010, avant-propos de Mohammed Harbi[9],[10],[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]