François Bruhat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bruhat.

François Bruhat, né le 8 avril 1929 à Paris, décédé le 17 juillet 2007 à Paris, est un mathématicien français. Il est le fils du physicien Georges Bruhat, mort en déportation, et le frère de la mathématicienne Yvonne Choquet-Bruhat.

Biographie[modifier | modifier le code]

Reçu premier à l'École normale supérieure en 1948 et au concours de l'agrégation en 1951, il participe au groupe Nicolas Bourbaki. Il obtient sa thèse en 1955 « Sur les représentations induites des groupes de Lie ». Il est alors nommé maître de conférence, puis professeur à l'Université de Nancy. Il est nommé en 1961 à Paris où il est directeur du département de mathématiques. À la suite du démembrement de l'Université de Paris, il participe en 1970 à la création de l'Université Paris VII située alors sur le campus de Jussieu, aux côtés du juriste Michel Alliot, et est nommé vice-président de cette université. Il prend sa retraite en 1989.

Ses travaux portent sur les groupes de Lie et furent l'objet d'une profonde collaboration avec Jacques Tits.

Source[modifier | modifier le code]

  • L'Archicube, Revue de l'Association des anciens élèves et amis de l'École normale supérieure, no 9 bis , février 2011, p. 152-154.

Articles connexes[modifier | modifier le code]