François Bourgoing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourgoing.

François Bourgoing, né à Paris le 18 mars 1585, mort le 28 octobre 1662 est le 3e général des Oratoriens du XVIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut un des six premiers prêtres à s'associer au cardinal de Bérulle pour établir la congrégation de l'Oratoire[1]. Le secondant très activement, parfois avec excès, il établit les règlements.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il composa plusieurs ouvrages de piété :

  • Vérités et excellences de Jésus-Christ disposées par méditations, (6 vol.) 1636
  • des Homélies chrétiennes.

Il établit aussi la publication des Œuvres du cardinal de Bérulle.

Bossuet a prononcé son oraison funèbre.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.356

Liens externes[modifier | modifier le code]