François Bonneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Bonneau
Image illustrative de l'article François Bonneau
Fonctions
Président du conseil régional du Centre
En fonction depuis le
Réélection
Prédécesseur Michel Sapin
Jean Germain (par intérim)
Biographie
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Amilly (Loiret)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique PS
Diplômé de Université de Nice Sophia-Antipolis
Université d'Orléans
Profession Conseiller d'orientation
Principal de collège
Présidents du conseil régional du Centre

François Bonneau, né le à Amilly (Loiret), est une personnalité politique française membre du PS, président de la région Centre.

Titulaire d'un DEA de lettres modernes obtenu à l'université d'Orléans, il débute sa carrière professionnelle comme conseiller d'orientation.

Il a successivement été vice-président de la communauté d’agglomération montargoise (1989-1995) et conseiller municipal de Montargis (depuis 2001). Conseiller régional depuis 1998, il a présidé le groupe socialiste au Conseil régional du Centre de 2000 à 2007 puis a été vice-président chargé de l'éducation de 2004 à 2007. Le 7 septembre 2007, il est élu président du conseil régional à la suite de la démission de Michel Sapin[1].

Il est également principal du Collège Robert Schuman à Amilly.

Études et vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Il quitte le Loiret pour la faculté de Nice où il poursuit des études de Lettres[Quand ?]. De retour à Orléans, il décroche un DEA de Lettres. Après avoir été brièvement professeur vacataire, il devient conseiller d’orientation, puis chef d’établissement. Il a enseigné pendant 9 ans en zone d'éducation prioritaire.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 1977, François Bonneau adhère au parti socialiste, où il devient un proche de Jean-Pierre Sueur, actuel sénateur PS du Loiret. Il siège dès 1983 au conseil municipal de Montargis dans les rangs de l’opposition. Six ans plus tard, il devient adjoint et vice-président de la communauté d'agglomération montargoise lorsque le parti communiste et ses alliés s’emparent de la mairie. Il conservera ce poste jusqu'en 2001, date à laquelle la coalition de gauche perd la mairie de Montargis. La liste socialiste sur laquelle il figure échoue dès le premier tour à reprendre la mairie en 2008 et n'obtient que 3 sièges.

Il se présente aux élections législatives de 1997, mais, devancé par le Front national, il est éliminé dès le premier tour. En 2007, il est largement défait, avec à peine 21 % des voix, par le député sortant Jean-Pierre Door, ce dernier étant facilement réélu au premier tour avec plus de 51 % des suffrages.

Il est élu une première fois conseiller régional de la région Centre en 1998. En 2004, il conduit la liste PS dans le département du Loiret. Michel Sapin étant réélu, il devient vice-président chargé des lycées et de l’action éducative. En 2007, à la suite de la démission de Michel Sapin qui a été élu député, François Bonneau est désigné président de la région Centre par ses pairs. Il est, en 2010, réélu président de la région Centre avec 50,01 % des suffrages exprimés devant Hervé Novelli 36,46 % et Philippe Loiseau 13,54 %.

En 2011, lors des primaires il apporte son soutien à Martine Aubry, il est d'ailleurs membre de son comité de campagne et est chargé des collectivités territoriales. À la suite de la défaite de Martine Aubry aux primaires, il annonce sa candidature comme député sur la 6e circonscription du Loiret.

Synthèse des fonctions et mandats[modifier | modifier le code]

Carrière municipale


  • 1983-1989 : conseiller municipal de Montargis
  • 1989-2001 : Maire adjoint de Montargis
  • 1989-1995 : Vice-président de la communauté d’agglomération montargoise
  • 2001-2008 : conseiller municipal de Montargis

Carrière régionale


  • 1998-2004 : conseiller régional du Centre
  • 2000-2004 : président du groupe socialiste et radical du Conseil régional du Centre
  • 2004-2007 : vice-président du Conseil régional du Centre, chargé de l’éducation et des lycées
  • 2004-2007 : président du groupe socialiste et radical du Conseil régional du Centre
  • depuis 2007 : président du conseil régional du Centre

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par François Bonneau Suivi par
Jean Germain (intérim)
Président du Conseil régional du Centre
depuis 2007
-