François Anthoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anthoine.
Officier général francais 3 etoiles.svg François Anthoine
Naissance 28 février 1860
Le Mans
Décès 25 décembre 1944 (à 84 ans)
Paris
Origine Drapeau de la France France
Arme Artillerie
Grade Général de division
Années de service 18801921
Conflits Première Guerre mondiale
Commandement 20e Division d'Infanterie
10e Corps d'Armée
IVe Armée
Ie Armée
Distinctions Légion d'honneur
Croix de Guerre 1914-1918
Médaille interalliée 1914-1918
Médaille Commémorative de la Grande Guerre

François Paul Anthoine, né le 28 février 1860, décédé le 25 décembre 1944 (à 84 ans), est un général français de la Première Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est au Tonkin en 18851887 et devient membre du Comité technique d’état-major le 24 septembre 1911.

Au début des hostilités en août 1914, il devient chef d’état-major de la IIe Armée (sous le général Édouard de Castelnau), mais il est nommé commandant de la 20e Division d'Infanterie déjà le 8 octobre, poste qu'il exerce jusqu'au 10 septembre 1915 lorsqu'il reçoit le commandement du 10e Corps d'Armée.

Le 25 mars 1917, il reçoit le commandement de la IVe Armée, avec laquelle il participe à l'offensive de Chemin des Dames en avril et mai, puis de la Ire Armée le 15 juin 1917. Il participe à l'offensive des Flandres avec cette unité en octobre et novembre 1917, mais il est nommé chef d’état-major général des armées du Nord et Nord-Est le 23 décembre 1917.

Proche du général Pétain, il occupe ce poste jusqu'au 5 juillet 1918 lorsqu'il est limogé. Mis en disponibilité, il devient Inspecteur-général des Travaux de la zone des armées le 31 octobre 1918. Il est également commandant général des formations de prisonniers de guerre dans les régions libérées du 20 mars 1919 au 1er avril 1920 lorsqu'il est à nouveau mis en disponibilité.

Il préside la Commission d'études interarmes sur le harnachement du 28 décembre 1920 au 16 juin 1921 lorsqu'il passe au cadre de réserve.

Grades[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Legion Honneur GC ribbon.svg Croix de Guerre 1914-1918 ribbon.svg World War I Victory Medal ribbon.svg
Medaille commemorative de l'expedition du Tonkin ribbon.svg Medaille commemorative de la Guerre 1914-1918 ribbon.svg

Intitulés[modifier | modifier le code]

Grand Croix de l'Ordre de la Couronne (Drapeau de la Belgique Belgique)
Croix de Guerre (Drapeau de la Belgique Belgique)
Grand Officier de l'Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare (Drapeau de l'Italie Italie)

Postes[modifier | modifier le code]

  • 24/09/1911: membre du Comité technique d'État-Major.
  • 02/08/1914: chef d'état-major de la IIe Armée
  • 08/10/1914: commandant de la 20e Division d'Infanterie
  • 10/09/1915: commandant du 10e Corps d'Armée
  • 25/03/1917: commandant de la IVe Armée
  • 15/06/1917: commandant de la Ire Armée
  • 23/12/1917: major général des armées du Nord et du Nord-Est
  • 05/07/1918: en disponibilité.
  • 31/10/1918: inspecteur général des Travaux de la zone des armées.
  • 20/03/1919: commandant général des formations de prisonniers de guerre dans les régions libérées.
  • 01/04/1920: en disponibilité.
  • 28/12/1920: président de la Commission d'études interarmes sur le harnachement.
  • 16/06/1921: placé dans la section de réserve

Notes et références[modifier | modifier le code]