François Anguier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François Anguier, né à Eu (Normandie, aujourd'hui Seine-Maritime) en 1604 et mort à Paris en 1669, est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

François Anguier entre en 1621 dans l’atelier du sculpteur Martin Caron à Abbeville. S’installant à Paris autour de 1628, il participe, sous la direction de Simon Guillain au retable de l’église des Carmélites près du jardin du Luxembourg.

Il part ensuite pour l’Angleterre. Avec son frère cadet, Michel Anguier, lui-même sculpteur, il rejoint Rome en 1641 et fréquente l’atelier de l’Algarde et de François Duquesnoy. De retour en France dès 1643, il rejoint son frère à Moulins où il travaille alors au tombeau du dernier des ducs de Montmorency, Henri II.

S’inspirant de ses leçons romaines, François Anguier développe un style baroque beaucoup moins fougueux que celui du Bernin, mieux à même alors d’être reçu par l’esprit français.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Monument funéraire pour Jacques de Souvré.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Antony Blunt, Art et architecture en France. 1500 - 1700, éditions Macula, Paris, 1983
  • Geneviève Bresc-Bautier, Isabelle Leroy-Jay Lemaistre (sous la direction de Jean-René Gaborit, avec la collaboration de Jean-Charles Agboton, Hélène Grollemund, Michèle Lafabrie, Béatrice Tupinier-Barillon), Musée du Louvre. département des sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des temps modernes. Sculpture française II. Renaissance et temps modernes. vol. 1 Adam - Gois, Éditions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1998
  • Paul Labesse, Les frères Anguier, sculpteurs eudois, Editions Les Amys du Vieil Eu, Eu, 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]