François-Josué de la Corne Dubreuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François-Josué de La Corne Dubreuil, né le , décédé le était un officier dans les troupes coloniales de la Nouvelle-France. Comme était la coutume à cette époque, il était impliqué dans les entreprises commerciales de sa famille. Il était le fils de Jean-Louis de la Corne de Chaptes, et ses frères étaient Louis de la Corne et Luc de la Corne. Il fut assigné comme commandant du Fort Kaministiquia, au début de 1741, où il s'engagea dans le commerce des fourrures.

Sa carrière l'emmena dans la Vallée de l'Ohio, où en juin 1753, il devint très malade lorsqu'il arpenta le portage à Fort Le Boeuf. Sa maladie le força à retourné à Québec ou il est décédé. François-Josué était récipiendaire de l'ordre de Saint-Louis.

Il n'eut qu'un fils qui lui a survécu, François-Michel, qui s'est probablement noyé avec son oncle Louis de la Corne dans le naufrage du navire l'Auguste en novembre 1761.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Biographie dans le Dictionnaire biographique du Canada en ligne