François-Joseph Naderman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Joseph Naderman

François-Joseph Naderman, né le 5 août 1781 à Paris où il est mort le 2 avril 1835, est un harpiste classique, fils de Jean Henri Naderman.

La profession de son père, luthier, est certainement à l'origine de sa vocation. Élève de Jean-Baptiste Krumpholtz, il devient après la Révolution française un musicien reconnu ; sa notoriété se poursuit sous le Consulat, sous le Premier Empire et à la Restauration. C'est lui qui est à l'origine de la classe de harpe au Conservatoire de musique de Paris à cette époque.

Il fut éditeur de musique et facteur de harpes à Paris : à la Clef d'Or, rue de la Loi, passage de l'ancien café de Foy. Après sa mort sa veuve continua à vendre, notamment les partitions de musique de son mari revêtu du tampon-signature : Vve NADERMAN.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Venez aux Champs (romance), paroles de M. de Coupigni avec accompagnement de guitare ou lyre par Ferdinando Carulli, 2 pages avec le tampon-signature de la Veuve Naderman et le tampon de 3 centimes (de droit) du département de la Seine. Partition musicale : piano, guitare ou lyre et paroles en 4 couplets de 4 lignes chacun et un refrain.

Liens externes[modifier | modifier le code]