Fraise et Chocolat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fraise et Chocolat

Titre original Fresa y chocolate
Réalisation Tomás Gutiérrez Alea
Juan Carlos Tabío,
Scénario Tomás Gutiérrez Alea
Senel Paz d'après sa nouvelle
Acteurs principaux
Sociétés de production ICAIC
SGAE
Telemadrid
IMCINE
Tabasco Film
Pays d’origine Drapeau de Cuba Cuba
Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau du Mexique Mexique
Genre Comédie dramatique
Sortie 1993
Durée 110 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Fraise et Chocolat (Fresa y chocolate) est un film cubain, espagnol et mexicain réalisé par Tomás Gutiérrez Alea et Juan Carlos Tabío, sorti en 1993.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1979, Diego, homosexuel cultivé et marginal, vit à La Havane et aime beaucoup son pays ainsi que ses traditions. Il rencontre David, un jeune étudiant universitaire, hétéro, militant de la Jeunesse communiste qui va se mettre à l'espionner, le considérant comme un dissident du régime cubain. Avant que ne s'établisse entre eux une authentique relation amicale, ils devront apprendre à dépasser leurs préjugés respectifs...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Jorge Perugorría : Diego
  • Vladimir Cruz : David
  • Mirta Ibarra : Nancy
  • Francisco Gattorno : Miguel
  • Joel Angelino : German
  • Marilyn Solaya : Vivian
  • Andrés Cortina : le prêtre
  • Antonio Carmona : le petit ami
  • Ricardo Ávila : le chauffeur de taxi
  • María Elena del Toro : une passagère
  • Zolanda Oña : une passagère
  • Diana Iris del Puerto : la voisine

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Balutet, Représenter l'homosexualité à Cuba : les paradoxes de Fresa y chocolate, Les Langues Néo-Latines, 101e année, no 343, 4e trimestre 2007, p. 183-215.
  • Lionel Souquet, Homosexualité et révolution : Puig, Lemebel, Arenas et les « aléas » de la figure de l’homosexuel dans Fresa y chocolate, Les Langues Néo-Latines, 101e année, no 343, 4e trimestre 2007, p. 165-182.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]