Fragments (Torchwood)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Fragments
Fragments
Épisode de Torchwood
Titre original Fragments
Numéro d'épisode Saison 2
Épisode 12
Code de production 2.12
Réalisation Jonathan Fox Bassett
Scénario Chris Chibnall
Production Richard Stokes
Chris Chibnall (coproducteur)
Durée 50 minutes
Diffusion 21 mars 2008 sur BBC Two
Personnages principaux Capitaine Jack Harkness
Gwen Cooper
Owen Harper
Toshiko Sato
Ianto Jones
Personnages secondaires Rhys Williams
Un Weevil
Un Blowfish
La petite fille
Alice Guppy
Le Capitaine John Hart
Gray
Chronologie
Précédent Envers et Contre tous La Faille Suivant
Liste des épisodes

Fragments est le douzième épisode de la deuxième saison de la série britannique Torchwood, et constitue une histoire en deux parties avec sa suite "La Faille".

Résumé[modifier | modifier le code]

En mission dans un bâtiment désaffecté, le capitaine Jack Harkness, Owen Harper, Toshiko Sato et Ianto Jones se retrouvent dans un piège lorsque le bâtiment explose. Alors qu'ils sont dans les décombres, ils se remémorent les raisons pour lesquelles ils sont entrés à la cellule de Torchwood 3.

Continuité[modifier | modifier le code]

  • La mère de Toshiko apparaissait brièvement comme une illusion dans La Fin des temps.
  • On entend à un moment Jack Harkness donner des ordres à une "Suzie" qui n'est jamais montrée. Il s'agit de Suzie Costello que l'on voit dans les épisodes Tout change et Ils tuent encore Suzie.
  • Ianto parle de sa petite amie Lisa Hallet que l'on a vu dans l'épisode Femme cybernétique. Cela explique son empressement à vouloir rejoindre un centre de Torchwood.
  • On s'aperçoit que le QG de Torchwood se trouvait déjà sous la place Roald Dahl vers la fin du XIXe siècle (1898[1] pour être plus précis.)
  • On retrouve l'art de Ianto de faire le café.
  • On revoit sur des photos d'archives de Torchwood le même costume que porte Jack lorsqu'il dirige une escouade de soldat de la 1re guerre mondiale dans l'épisode Petits mondes.

Continuité avec le Whoniverse[modifier | modifier le code]

  • C'est d'ailleurs la première fois que le Docteur est explicitement nommé dans la série. Il est même rapporté que Jack raconte dans ses beuveries qu'il voudrait "l'embrasser puis le tuer" (« I’m gonna kiss him and then I’m gonna kill him. »)[2].
  • On réentend parler de la "Bataille de Canary Wharf" qui s'est déroulé dans l'épisode Adieu Rose et Ianto dit même que Jack y a sauvé quelques agents.

Incohérences[modifier | modifier le code]

  • Dans l'épisode Hors du temps Owen avoue n'avoir jamais été amoureux, or, on voit que 4 ans auparavant, il était sur le point de se marier.

Références diverses[modifier | modifier le code]

  • Jack Harkness, fait référence à la guerre d'Irak lorsqu'il dit que le gouvernement n'est pas très "clément" à relacher les prisonniers en ce moment. (Le flashback est censé se produire en 2004).
  • En version originale, Jack Harkness fait un jeu de mot avec le bug de l'an 2000 en expliquant avoir tué un insecte (Bug en anglais) géant le soir du réveillon 1999.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]