Frag

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans le jargon des jeux vidéo, un frag désigne l'élimination d'un adversaire dans les jeux vidéo de tir subjectif (first-person shooter ou FPS) ou dans certains MMORPG. Une personne qui frag est un fragueur.

Dans les FPS, le mode match à mort (deathmatch, en anglais) établit au cours d'une partie le classement des joueurs en fonction du nombre de frags. Le joueur ayant comptabilisé le plus de frags est alors désigné vainqueur de la partie.

Origine[modifier | modifier le code]

En anglais américain, ce terme argotique est apparu pendant la guerre du Viêt Nam, où les grenades à fragmentation (fragmentation devices) étaient employées. Il fut repris la première fois dans les jeux vidéo par Doom, l'un des premiers jeux de tir subjectif, dans les parties multi-joueurs.

Variantes[modifier | modifier le code]

Un frag pouvant englober à peu près toutes les façons possibles de tuer un adversaire, des variantes ont fait leur apparition pour des cas précis.

  • Tir tête : headshot en anglais, désigne des frags réalisés en tirant à la tête de l'adversaire, souvent avec un fusil de sniper ou une autre arme très précise, en une seule balle.
  • Telefrag : courant dans Quake 3, où les téléporteurs ne sont pas signalés, ou dans Unreal Tournament, où les joueurs sont équipés de téléporteurs portatifs, il consiste à se téléporter à un endroit où se trouve déjà quelqu'un pour se téléporter à travers lui et le faire éclater.
  • Double frag - Multifrag - Mega frag - Ultra frag, etc. : suite de frags dans un temps très court, notamment dans la série Unreal Tournament ou dans la série Halo .