Fréquentatif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le fréquentatif est un aspect lexical ou aktionsart des verbes. C'est un phénomène qui consiste en la dérivation d'un verbe « simple » : le nouveau verbe prend dès lors le sens du verbe simple ajouté d'une notion de fréquence, de répétition.

Le phénomène est particulièrement explicite en latin :

Exemple  :

verbe simple : canere (« chanter, déclamer un poème »)
fréquentatif : cantare (« chanter souvent » d'où « fredonner »)

L'emploi d'un fréquentatif au lieu du verbe simple sert généralement à apporter une certaine nuance au sens du verbe et est souvent difficile à rendre en traduction.

On trouve parfois un double fréquentatif, qui prend le plus souvent un sens péjoratif :

Exemple  :

verbe simple : agere (« faire, agir »)
fréquentatif : actare (« faire (en général), agir (d'habitude…) »)
fréq. 2 : actitare (« s'agiter, ne pas tenir en place, se débattre (en vain)… »)[N 1]

La dérivation des fréquentatifs s'observe aussi en français, quoique moins couramment, et s'accompagne fréquemment un sens diminutif.

Exemple  :

taper → tapoter
tâter → tâtonner
tirer → tirailler

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La formation morphologique des fréquentatifs latins se traduit par : un plus ou moins fort changement du radical ; un infixe -t- ; une désinence en -are (peu importe la classe de conjugaison du verbe de base).

Articles connexes[modifier | modifier le code]