Fréquence respiratoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La fréquence respiratoire est le nombre de cycles respiratoires (inspiration et expiration) par minute, mesurés chez un individu.

C'est un signe vital, au même titre que le pouls ou la tension artérielle, et une anomalie de la fréquence respiratoire peut être un signe avant coureur de détresse respiratoire, de dépression respiratoire ou une adaptation de l'organisme face à une situation donnée, par exemple l'exercice physique (sport) ou une émotion vive.

La fréquence respiratoire normale est de :

  • 40 à 60 cycles par minute chez le nouveau-né (< 1 semaine)
  • 30 à 40 cycles par minute chez le nourrisson (< 1 an)
  • 20 à 30 cycles par minute chez l'enfant (< âge de la puberté)
  • 12 à 20 cycles par minute chez l'adulte (et adolescent)

Pendant le sommeil lent, la fréquence respiratoire ralentit, mais par contre elle augmente pendant le sommeil paradoxal[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le corps humain: Étude, structure et fonction, Christine Brooker, De Boeck Supérieur, 2001 p. 282 (ISBN 2804134709)

Voir aussi[modifier | modifier le code]