Frédéric Louis Norden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fréderic Louis Norden)
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric Louis Norden.

Frédéric Louis Norden (Frederik Ludvig Norden en danois) est un marin et voyageur danois né le 22 octobre 1708 à Glückstadt et mort le 22 septembre 1742 à Paris. Il est l'auteur d'un des tous premiers récit de voyage en Égypte, un demi-siècle avant l'expédition napoléonienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un lieutenant-colonel d'infanterie de Rendsburg, Frederik Ludvig Norden entre à l'académie navale royale (da) de Copenhague en 1722. Il s'y distingue par ses talents de cartographe. Le roi Christian VI le fait sous-lieutenant et l'envoie en mission d'études à l'étranger en 1732. Dans les années qui suivent, Norden se rend aux Pays-Bas, en France, en Italie et à Malte pour y étudier les fortifications locales. Il est élu membre de l'Académie du dessin de Florence et fait la connaissance du baron Philipp von Stosch (en), qui lui transmet sa passion pour l'Égypte antique[1].

À la demande du roi Christian, Norden se rend en Égypte pour y participer à une expédition de découverte menée par le Français Pierre Joseph le Roux d'Esneval. Il arrive à Alexandrie en juin 1737 et remonte le Nil jusqu'à Assouan. L'expédition est censée poursuivre jusqu'à l'Éthiopie, mais les conditions sont trop mauvaises et elle doit faire demi-tour en janvier 1738, avant d'atteindre la seconde cataracte. Durant son périple, Norden tient un journal et réalise plus de 200 dessins des monuments qu'il visite et de la vie quotidienne des Égyptiens[1].

Après son retour au Danemark, Norden prépare la publication de ses notes de voyage. Il est élu membre de la Royal Society et de la Société des Antiquaires de Londres (en). En 1741, il publie un Mémoire sur les ruines de Thèbes en Égypte. Il meurt de la tuberculose l'année suivante à Paris. Le récit de son voyage est publié après sa mort sous le titre Voyage d'Égypte et de Nubie (2 vol., Copenhague, 1750-1755), avec des gravures réalisées par Carl Marcus Tuscher (en) à partir de ses dessins[1].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b et c Manley 2004.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]