Frédérick Leboyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frédérick Leboyer (né le à Paris) est gynécologue et obstétricien français. Il a donné son nom à l'accouchement doux connu sous le nom de méthode Leboyer. Dans la clinique parisienne où il travaillait, il a établi une série de conditions évitant au nouveau-né tout traumatisme inutile à la naissance. Leboyer propose :

  • que l'enfant puisse se remettre du stress de l'accouchement sur le ventre de la mère pour qu'il continue à en sentir la chaleur et le battement cardiaque ;
  • que le cordon ombilical soit clampé (serré avec une pince) et coupé tardivement (après avoir cessé de battre) de façon à faciliter et rendre moins traumatique le passage à la respiration pulmonaire ;
  • qu'il soit laissé un peu de temps à la mère et à l'enfant pour « se connaître » et que le bain et les procédures médicales post-partum soient effectuées postérieurement ;
  • qu'autant que possible, compte tenu des nécessités de sécurité, les opérations concernant l'enfant s'opèrent avec délicatesse, en évitant bruits excessifs, mouvements brusques et lumières trop intenses ;
  • que les salles d'accouchement correspondent à cette exigence; elles doivent donc être réconfortantes, isolés acoustiquement et sans éclairage agressif.

Beaucoup de ces indications ont été aujourd'hui intégrées dans un grand nombre de départements d'obstétrique des hôpitaux du monde entier. On doit aussi à Frédérick Leboyer l'introduction dans le monde occidental du massage néonatal.

Il vit actuellement à Londres.

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1974 - Pour une naissance sans violence
  • 1976 - Shantala - Un art traditionnel - Le massage des enfants
  • 1978 - Cette lumière d'où vient l'enfant
  • 1979 - D'amour ou de raison
  • 1982 - Le Sacre de la naissance
  • 1996 - Si l'enfantement m'était conté

Films[modifier | modifier le code]

  • - Naissance (Gaumont)
  • - Shantala (Gaumont)
  • - Le Sacre de la naissance (Gaumont)

Lien externe[modifier | modifier le code]