Frédéric Schlesinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schlesinger.

Frédéric Schlesinger né en 1953 à Paris est un dirigeant de l'audiovisuel. Depuis juillet 2011 Il est directeur délégué et membre du comité exécutif de l'INA.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1982 il est membre et compositeur de Regrets, groupe français de french-pop créé à Montpellier à l'École Supérieure des Beaux-Arts, avec Agathe Labernia parolière et chanteuse, Gilles Ganidel compositeur et guitariste puis rejoint en 1983 par Jacques Lyprendi compositeur et claviers puis Gabriel Lecorre, guitariste[1].

Il débute sa carrière dans les médias en créant en 1986 à Montpellier un réseau de radios régionales. Il devient en 1990 directeur du développement de RFM, puis DG membre du directoire, avant de se voir confier en 1997, la direction générale du pôle des radios musicales, RFM et Europe 2, du groupe Lagardère et en 2001 la présidence du pôle télévisions musicales qui réunit les chaînes MCM, ses déclinaisons internationales et Mezzo.

Il rejoint le service public en novembre 2003 à la demande de Jean-Marie Cavada alors président de Radio France en tant que directeur de la radio Le Mouv'[2] et après 30 mois passés à la tête de la radio "jeune" , l'audience du réseau public est multipliée par deux [3].

Il est nommé au printemps 2006 par Jean-Paul Cluzel PDG de Radio France, directeur délégué [4] de France Inter.

Au cours de sa direction France Inter innove à la rencontre de nouveaux publics [5] et développe de nouveaux programmes [6] qui relancent la station généraliste[7], notamment La matinale de Nicolas Demorand qui anime et supervise la tranche d'information Sept neuf trente, devenue en septembre 2007 Le Sept dix, Esprit critique de Vincent Josse, Service public d' Isabelle Giordano, Et pourtant elle tourne à l'initiative de Jean-Marc Four puis animée par Bruno Duvic, ou [8] Nonobstant d' Yves Calvi. C'est lui qui installe Stéphane Guillon et Didier Porte dans la matinale d'Inter. C'est aussi sous sa direction que Jean-Louis Foulquier[9] après 43 ans d'antenne négocie son départ à la retraite en 2008.

Fin juin 2009 France Inter devient la deuxième radio de France et reçoit la distinction de meilleure radio de France lors du Grand Prix des médias CB News.

Frédéric Schlesinger dirige France Inter jusqu'au [10], date à laquelle Jean-Luc Hees, fraichement nommé PDG de Radio France le remplace par Philippe Val[11],[12]. Il devient alors conseiller de Jean-Luc Hees, président de Radio France.

En avril 2010, il crée sa propre entreprise de production audiovisuelle, de conseil et de média design « We Will » [13],[14].

En novembre 2010, il est nommé directeur délégué à la production et aux éditions de l'INA[15] par son nouveau PDG : Mathieu Gallet. En juillet 2011 il est nommé directeur délégué aux contenus (production audiovisuelle, éditions multimédias, marketing et vente) de l'INA et membre de son Comité Exécutif.

Par ailleurs, il est compositeur membre de la SACEM. En novembre 2007, il est nommé Chevalier dans l' Ordre des Arts et des Lettres[16] par la Ministre de la Culture et de la Communication.

Parcours audiovisuel[modifier | modifier le code]

Depuis 2010, directeur délégué et membre du comité exécutif de l'INA.

  • 2010  : création de « We Will », une entreprise de production audiovisuelle, de conseil et de média design.
  • 2009-2010 : conseiller auprès du président de Radio France.
  • 2006-2009 : France Inter (Radio France), directeur.
  • 2003-2006 : Le Mouv' (Radio France), directeur.
  • 2001-2003 : Groupe MCM TV Lagardère, président et directeur général.
  • 1997-2001 : Groupe Lagardère, directeur général du pôle FM regroupant les stations Europe 2 et RFM.
  • 1997-2000 : Syndicat des réseaux radiophoniques nationaux (SRN), président.
  • 1997-2000 : A2PRL AFP Audio, président.
  • 1993-1997 : RFM, membre du directoire et directeur général.
  • 1990-1993 : RFM, directeur du réseau et du développement.
  • 1986-1990 : RFM Sud-Ouest (réseau local indépendant), fondateur et directeur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Regrets, TMP Music
  2. Le Mouv' du rock entre les antennes, l'Humanité
  3. Records d'audience dans plusieurs agglomérations", lefilradio.fr
  4. Frédéric Schlesinger directeur délégué de France Inter, L'Express.fr
  5. france-inter-audience-et-culture-par-frederic-schlesinger, Le Monde
  6. Dossier de presse de rentrée 2008 de France Inter
  7. Meilleure audience depuis 5 ans, Radioactu.com
  8. France Inter la différence, Radioactu.com
  9. jean-louis-foulquier-j-ai-fait-mon-temps-, Le Parisien.
  10. Frédéric Schlesinger interview vidéo, Le Figaro/Orange actualité.
  11. France Inter, de Schlesinger à Val, article de L'Express.fr.
  12. Philippe Val prend les commandes de France Inter, les syndicats s'inquiètent, article de latribune.fr.
  13. Frédéric Schlesinger : « Le lien ne peut être uniquement basique, hyper marketé et finalement marchand », Electron Libre, avril 2010.
  14. Frédéric Schlesinger monte sa propre société de production, Musique Info, avril 2010.
  15. L’Ina accueil un nouveau collaborateur : Frédéric Schlesinger, INA, novembre 2010
  16. nomination au grade de chevalier des arts et lettres : Frédéric Schlesinger, Ministère de la Culture et de la Communication novembre 2007