Frédéric Rouvillois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frédéric Rouvillois, né en 1964, est un professeur de droit public et écrivain français. Il a également écrit plusieurs ouvrages d'histoire des idées.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maître de conférences à Rouen (1994-1998), professeur agrégé de droit public à Caen (1998-2002) et enfin, à Paris V depuis 2002, où il enseigne le droit constitutionnel et le contentieux constitutionnel, il centre ses travaux sur le droit de l’État et sur l’histoire des idées et des représentations (ouvrages et articles sur l'utopie et ses rapports avec le phénomène totalitaire, sur la politesse, le snobisme, l'imposture).

Depuis 2009, il a développé des recherches du côté du droit comparé, s'intéressant notamment au cas du Royaume du Maroc. Les thèmes qui l’ont plus particulièrement retenu portent sur l’affirmation des droits de l’homme depuis l’intronisation du roi Mohamed VI, sur la combinaison originale de démocratie et de monarchie qui s’est affirmée dans ce pays depuis l'Indépendance, et enfin sur la nouvelle constitution de 2011.La plupart de ces travaux ont été repris, publiés au Maroc et éventuellement traduits en arabe. C'est en tant que comparatiste qu'en avril 2010, à l’invitation de la Fondation Farefuturo, il a été amené à exposer à Rome, devant le Président de la Chambre des députés et des représentants de la coalition gouvernementale, la pertinence, pour l’Italie, qu'il y aurait à adopter le modèle constitutionnel français[1].

En outre, il est depuis 2004 conseiller[2] de la Fondation pour l’innovation politique, un think tank créé par Jérôme Monod dans le cadre duquel il a publié une vingtaine de brochures, ouvrages et articles, notamment pour sa revue, 2050 (PUF). Il est membre (suppléant) du Tribunal suprême de Monaco depuis septembre 2007.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'invention du Progrès, aux origines de la pensée totalitaire, Kimé, 1996, rééd. CNRS Editions, 2010.
  • Les origines de la Ve République, Presses universitaires de France, Que sais-je ?, 1998
  • L'utopie, Flammarion, 1998
  • Le droit, Flammarion, 1999
  • Quinquennat ou septennat (avec Christophe Boutin), Flammarion, 2000,
  • L'abstention électorale, apaisement ou épuisement?, colloque sous la direction de Christophe Boutin et de Frédéric Rouvillois, François-Xavier de Guibert, 2001
  • Droit constitutionnel, Fondements et pratiques, Flammarion, 2002
  • Droit constitutionnel, La Ve République, Flammarion, 2002
  • Décentraliser en France : Idéologies, histoire et prospective, sous la direction de Christophe Boutin et de Frédéric Rouvillois, François-Xavier de Guibert, 2003
  • Partis politiques et démocratie : Inséparables mais incompatibles ?, sous la direction de Christophe Boutin et de Frédéric Rouvillois, François-Xavier de Guibert, 2005
  • Le modèle juridique français : un obstacle au développement économique?, colloque sous la direction de Frédéric Rouvillois, Dalloz Actes, 2005
  • l'avenir du référendum, François-Xavier de Guibert, 2006
  • Histoire de la politesse de la Révolution à nos jours, Flammarion, 2006 (trad espagnol, portugais, chinois)
  • Le coup d'État, recours à la force ou dernier mot du politique ?, sous la direction de Christophe Boutin et de Frédéric Rouvillois, François-Xavier de Guibert, 2007
  • L'externalisation, ou comment recentrer l'État sur ses compétences essentielles, Fondation pour l'innovation politique, 2008
  • La société au risque de la judiciarisation, dirigé par Frédéric Rouvillois, Litec Colloques et débats, 2008
  • Les nouveaux territoires de l'État, Préface de Bernadette Malgorn, La Documentation française, 2008
  • Histoire du snobisme, Flammarion, 2008 (trad espagnol, portugais et chinois)
  • Le Maroc en marche, codirigé avec Jean-Yves de Cara et Charles Saint Prot, CNRS Editions, 2009
  • Les déclarations des droits de l’homme, Flammarion/ Le Monde, 2009
  • Le collectionneur d'impostures, Flammarion, 2010
  • Vers un modèle marocain de régionalisation - État, territoire et développement dans un pays émergent, codirigé avec Charles Saint-Prot et Ahmed Bouachik, CNRS Editions, 2010
  • Histoire des best-sellers, Flammarion, 2011 (trad russe, coréen, roumain et japonais)
  • La privatisation de l’État, codirigé avec Michel Degoffe, CNRS Editions, 2012
  • L’État optimal (dir), Préface de Michel Camdessus, La Documentation française, 2012
  • Libertés fondamentales, Flammarion, coll. Champs-Université, 2012
  • L'exception marocaine, codirigé avec Charles Saint-Prot, Ellipses, 2013
  • Crime et Utopie, une nouvelle enquête sur le nazisme, Flammarion, coll. Essais , 2014
  • Le Royaume du Maroc au miroir de la France, Res publica,2014


Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]