Frédéric Josias de Saxe-Cobourg-Saalfeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric Josias de Saxe-Cobourg-Saalfeld
Image illustrative de l'article Frédéric Josias de Saxe-Cobourg-Saalfeld

Naissance 26 décembre 1737
Cobourg
Décès 26 février 1815 (à 77 ans)
Cobourg
Origine Allemand
Allégeance Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire et
Drapeau de l'Autriche Archiduché d’Autriche
Grade Generalfeldmarschall
Conflits Guerre de Sept Ans
Guerres de la Révolution
Faits d'armes Bataille de Neerwinden
Bataille de Wattignies
Bataille de Tourcoing
Bataille de Fleurus

Prince Frederick Josias de Saxe-Cobourg-Saalfeld (26 décembre 1737, Cobourg26 février 1815, Cobourg), général au service de l'Autriche.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né au château d'Ehrenbourg à Cobourg, il est le plus jeune fils de François Joseph, duc de Saxe-Cobourg-Saalfeld et d'Anne-Sophie, princesse de Schwarzbourg-Rudolstadt

Militaire[modifier | modifier le code]

Au service de l'Autriche depuis la Guerre de Sept Ans, Frédéric Josias de Saxe-Cobourg commanda un corps d'armée dans la guerre contre les Guerre russo-turque de 1787-1792 sous le commandement de Ernst Gideon von Laudon et conquit la Moldavie et la ville de Khotyn, aidé des russes triomphe à Fokshany. Il conquiert Bucarest et une partie de la Valachie en août 1789. Cela lui a valu d'être nommé maréchal.

Guerre contre la Révolution[modifier | modifier le code]

Il fut mis à la tête de l'armée autrichienne dans les Pays-Bas autrichiens pendant la première coalition destinée à envahir la France en (1792) ayant sous son commandement l'Armée de Condé. Il remporta d'abord plusieurs victoires : il obtint un avantage à la bataille d'Aldenhoven, gagna en 1793 la bataille de Neerwinden sur Charles François Dumouriez, et l'obligea à évacuer la Belgique.

Il commençait à envahir le département du Nord lorsqu'il fut successivement battu par Jean Victor Marie Moreau à Tourcoing, par Jean-Baptiste Jourdan à Wattignies, à Fleurus (1794), et se vit contraint de quitter le commandement. Il se retira dans sa principauté d'Aldenhoven et y mourut oublié en 1815. Il fut marié à Thérèse Stroffeck, mais les deux parents n'étant pas noble, leur fils fut Freiherr von Rohmann sans pouvoir prétendre aux titres de son père.

Pendant longtemps, le nom de Cobourg fut associé à celui de William Pitt dans la haine nationale en France et devint sous la Terreur le symbole de la coalition de l'Europe contre la Révolution.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • Larousse du XXe siècle