Frédéric IV d'Autriche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric IV.

Frédéric IV (1382 – 24 juin 1439), dit « à la Bourse vide » (mit der leeren Tasche), est duc d'Autriche antérieure de 1402 à sa mort, et comte de Tyrol de 1406 à sa mort. Il est le dernier fils de Léopold III de Habsbourg et de Viridis Visconti, fille du seigneur de Milan, Barnabé Visconti.

Au concile de Constance, il soutient l'antipape Jean XXIII et est en conséquence mis au ban de l'Empire par l'empereur Sigismond. Les Suisses s'emparent de l'Argovie, mais Frédéric parvient à conserver le Tyrol.

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

En 1406, il épouse en premières noces Élisabeth de Bavière-Palatinat (1381-1408), fille du roi des Romains Robert III[1].

Veuf, il se remarie en 1410 avec Anne de Brunswick (morte en 1432), fille du duc Frédéric Ier de Brunswick-Lunebourg[1], dont il a un fils :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Jiri Louda et Michael MacLagan, Les Dynasties d'Europe, Bordas, 1995 (ISBN 2-04-027115-5)