Frédéric Dieudonné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frédéric Dieudonné

alt=Description de l'image FRED043.jpg.
Naissance 21 septembre 1969
Drapeau de la France France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Auteur
Réalisateur
Producteur de cinéma
Films notables Explorateurs : du Titanic à la Lune
Site internet www.julesverne.org

Frédéric Dieudonné (né le 21 septembre 1969 à Gouvieux) est un auteur, réalisateur et producteur de cinéma français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étudiant en hypokhâgne et khâgne classiques au lycée Janson-de-Sailly, à Paris (1986-88), puis titulaire d’une maîtrise de lettres modernes obtenue à la Sorbonne, il fonde à Paris l’association Jules Verne Aventures avec Jean-Christophe Jeauffre en 1991. Dédiée au cinéma, à l’exploration et à la nature, elle est aujourd’hui basée à Paris et à Los Angeles. Frédéric Dieudonné est membre de la Société des explorateurs français depuis 1999[1].

En 1992, Jean-Christophe Jeauffre et Frédéric Dieudonné créent le Festival Jules Verne[2], sous le parrainage du commandant Jacques-Yves Cousteau. Puis, ils développent une unité de documentaires d’aventure et d’exploration pour la télévision, notamment France Télévisions et la chaîne Voyage.

Le Festival Jules Verne est désormais le festival de films le plus important de Paris ; il se tient chaque année au Grand Rex, le plus grand cinéma d’Europe, accueillant jusqu'à 35 000 visiteurs sur la même édition[3].

En 1995, il est engagé comme assistant, iconographe, puis chef de rubrique au mensuel Science & Nature. Dans ce cadre, il a notamment voyagé aux États-Unis, au Brésil, au Portugal, à Malte et en Écosse, en tant que journaliste et photographe. En 1998, il conçoit et lance un nouveau magazine dont il est le rédacteur en chef, L’Autre Voyage, qui propose une façon de voyager plus respectueuse de l’environnement.

De 1999 à 2008, Frédéric Dieudonné coproduit plusieurs films pour la télévision, dont Les Îles du Diable et Buffalo Bill : le rêve indien. Une expédition sur l’Atlantique à bord du trois-mâts Belem donne lieu à une série de documentaires : Le Feu de la mer, Les Pouvoirs du fleuve, Les Baleines de l’Atlantide et Cinq mois sur les mers. Deux livres illustrés sont publiés à la suite de l’expédition. En 2006, il coécrit et réalise le documentaire Explorateurs : du Titanic à la Lune, retraçant les parcours respectifs du cinéaste James Cameron et de l’astronaute Buzz Aldrin. Tous ces films sont maintenant distribués aux États-Unis en DVD et Blu-ray, avec les voix de Charlotte Rampling, Christopher Lee et Ernest Borgnine. En tant que producteur, il supervise actuellement la post-production d'un film documentaire sur Mars, destiné au cinéma, avec le soutien de la NASA et du Mars Institute.

En 2005, Jean-Christophe Jeauffre et Frédéric Dieudonné créent à Los Angeles la version américaine de Jules Verne Aventures et installent leur bureau, nommé "The Porthole" ("le Hublot"), au cœur de Downtown[4],[5]. Le lancement du Jules Verne Festival de Los Angeles[6] (octobre 2006 au Shrine Auditorium) a lieu avec George Lucas[7], Harrison Ford, Jane Goodall et James Cameron comme invités d'honneur, devant 6 300 spectateurs. Depuis, le Jules Verne Festival de Los Angeles accueille plus de 10 000 visiteurs par an.

À ce jour, à Paris ou à Los Angeles, Jules Verne Aventures et le Festival Jules Verne ont accueilli et/ou rendu hommage à Buzz Aldrin[8], William Shatner, Gérard Depardieu[9], Catherine Deneuve, Tippi Hedren, Louis de Funès[10], Jean-Pierre Jeunet, Charlotte Rampling, Stan Lee, Johnny Depp, Tony Curtis[11], Ted Turner, Ernest Borgnine, Roy E. Disney, Mark Hamill[12], Larry Hagman (J.R. Ewing dans Dallas), le cast de Heroes et de Lost[13], Blade Runner, Les Oiseaux d’Hitchcock, 2001 : l'Odyssée de l’Espace, La Planète des Singes, Certains l’aiment chaud, La Horde sauvage[14],[15], Star Trek, Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque, Steve McQueen[16], John Wayne

En 2014, Frédéric Dieudonné est élu Fellow de l'Explorers Club, fondé à New York en 1904 pour la promotion de l'exploration scientifique par la recherche et l'éducation.

En tant qu’auteur, Frédéric Dieudonné collabore régulièrement depuis 2004 à la maison d'édition Le Cherche midi. Il coordonne et dirige biographies, mémoires et recueils de pensées d’acteurs et de personnalités.

Directeur éditorial[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.societe-explorateurs.org/?page_id=851
  2. http://julesverne.org
  3. « Créé en 1991, le festival Jules Verne met chaque année à l'honneur le meilleur du cinéma d'aventure et de découverte à destination du grand public mais surtout des jeunes générations. Il rassemble chaque année près de 35 000 spectateurs. », Comme au cinéma,‎ 24 avril 2009 (lire en ligne)
  4. « Recognizing the U.S. market, they exported it to Los Angeles, and found an audience. The festival was a great addition to Downtown. », The Los Angeles Downtown News,‎ 14 décembre 2007 (lire en ligne)
  5. Julie Riggott, « The lounge is named the Porthole because "it symbolizes the idea of travel and exploration," said Dieudonne. "It's meant to make people escape their everyday life and get inspiration." », The Los Angeles Downtown News,‎ 11 août 2008 (lire en ligne)
  6. Terry Keefe, « The event is put together and hosted by Frederic Dieudonne & Jean-Christophe Jeauffre, both filmmakers themselves, who come to L.A. each year to produce the event. », The Hollywood Interview,‎ 25 octobre 2008 (lire en ligne)
  7. Jeff Sneider, « "I've been trying to get to Paris to accept this award for years but I've been working on that 'Star Wars' thing," quipped Lucas. "This is an important festival for me because it's about larger issues than just making movies. It's about the environment, and that's always a more interesting kind of event to take part in." », Variety,‎ 11 octobre 2006 (lire en ligne)
  8. Arnaud Vaulerin, « Quarante ans ont passé et Aldrin est resté un héros. Il n’y avait qu’à voir l’accueil que lui a réservé le public du festival Jules Verne, le 24 avril, au Grand-Rex à Paris. », Libération,‎ 20 juillet 2009 (lire en ligne)
  9. Jacky Bornet, « Un 17e Festival Jules Verne éblouissant », France 2,‎ 30 avril 2009 (lire en ligne)
  10. « Le week-end se clôturera en beauté dimanche avec un hommage à Louis de Funès. », Le Figaro Magazine,‎ 26 avril 2008 (lire en ligne)
  11. Susan King, « Curtis is leaving Las Vegas this week and visiting Los Angeles for "The Magic of Tony Curtis" Saturday at the venerable Million Dollar Theater in downtown Los Angeles. Presented by the Jules Verne Festival and the Los Angeles Historical Theater Foundation, the festivities include a matinee screening of Curtis' 1953 hit "Houdini," with escape artist Curtis Lovell II attempting the legendary magician's water torture stunt, and a 50th anniversary screening that evening of "Some Like It Hot". », LA Times,‎ 10 juin 2009 (lire en ligne)
  12. « Mark Hamill au Festival Jules Verne, en dépit de l'éruption du volcan », TF1,‎ 19 avril 2010 (lire en ligne)
  13. David Brami, « Célébrée par le festival Jules Verne Aventures cette année, la série américaine Lost est assurément l'un des programmes les plus passionnants et les plus palpitants actuellement diffusés dans nos lucarnes. », TF1,‎ 30 avril 2009 (lire en ligne)
  14. Susan King, « "The Wild Bunch" is riding into town for a special 40th-anniversary screening Thursday at the venerable Million Dollar Theater in downtown L.A. Jean-Christophe Jeauffre and Frederic Dieudonne, founders of the Jules Verne Festival, are presenting the screening, with all proceeds going to the Jules Verne Nature & Education Program. », LA Times,‎ 11 novembre 2009 (lire en ligne)
  15. « “We will reassemble the cast and crew of the movie… as well as other celebrities that are connected somehow to Peckinpah’s work, like actors that played in other movies he made,” said Jules Verne Festival director Frédéric Dieudonné. », The Los Angeles Downtown News,‎ 6 novembre 2009 (lire en ligne)
  16. Susan King, « On Thursday, the Jules Verne Festival is paying tribute to Steve McQueen at the Cinerama Dome. The late actor's son, Chad, will accept the Jules Verne Legendaire Award from the festival's founders, Jean-Christophe Jeauffre and Frederic Dieudonne. », LA Times,‎ 8 novembre 2010 (lire en ligne)