Frédéric Bey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frédéric Bey

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Frédéric Bey en Écosse
Champ de bataille de Culloden
août 2007

Naissance 20 avril 1961 (53 ans)
Issy les Moulineaux
Nationalité Drapeau de la France Française
Pays de résidence France
Autres activités

Frédéric Bey, né le 20 avril 1961 à Issy-les-Moulineaux (en France), est un créateur de jeux d'histoire sur carte et l'auteur d'ouvrages et d'articles ayant trait à l'histoire militaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frédéric Bey a suivi des études supérieures de commerce et d'histoire.

Les jeux d'histoire qu'il a créés portent sur l'histoire militaire antique, médiévale et napoléonienne. Ils ont été notamment publiés dans les magazines Casus Belli, Vae Victis[1], ainsi que dans la revue américaine C3i.

Il est également l’organisateur du Trophée du Bicentenaire, compétition internationale et annuelle de jeu d'histoire qui a pour objectif de commémorer le bicentenaire des grandes victoires de l'Empire.

Spécialiste de l’histoire napoléonienne et de l'histoire romaine, Frédéric Bey est également l’auteur de très nombreux articles[1] sur la stratégie dans le monde antique et sur les guerres napoléoniennes, parus dans les magazines Histoires de France, Prétorien, La Revue Napoléon ou Against The Odds.

Il a donné plusieurs conférences sur l’histoire militaire au château de Vincennes dans le cadre du Centre d'études d'histoire de la défense (CEHD)[2],[3],[4], et est également intervenu sur France Inter dans 2000 ans d'histoire à l’occasion du bicentenaire de la bataille d’Austerlitz[5], et au Centre culturel irlandais de Paris dans le cadre d’une journée consacrée à Napoléon et l’Irlande.

Passionné par l'Empire et la stratégie, Frédéric Bey a publié trois livres sur la bataille d'Austerlitz, la bataille d'Iéna et la bataille de Friedland aux éditions Quatuor.

En parallèle, Frédéric Bey a construit une carrière professionnelle dans l’informatique et la gestion des risques, au sein de plusieurs institutions et banques de la place de Paris.

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Austerlitz, la victoire exemplaire, Editions Quatuor, 2005
  • Iéna et Auerstaedt, la victoire foudroyante, Editions Quatuor, 2006
  • Rome, la légion romaine au service de l’Empire, Histoire et Collections, 2007 (ISBN 2-352-50008-7)
  • Eylau et Friedland, la victoire avant tout, Editions Quatuor, 2008
  • Alésia, le triomphe de l'organisation romaine, Histoire et Collections, 2011 (ISBN 2-352-50122-9)

Jeux d'histoire[modifier | modifier le code]

Frédéric Bey a conçu plus d'une cinquantaine de wargames[6].

  • Bellum Gallicum / Casus Belli n°68 et n°69 / 1992[collaboration 1]
  • Rivoli 1797 / Vae Victis n°18 / 1997[collaboration 1]
  • Denain 1712 / Vae Victis n°20 / 1998[collaboration 2]
  • Alésia 52 av. J.-C. / Vae Victis n°21 / 1998
  • Les Pyramides 1798 / Vae Victis n°23 / 1998[collaboration 1]
  • Poitiers 1356 et Formigny 1450 / Vae Victis n°26 / 1999
  • Zurich 1799 / Vae Victis n°29 / 1999
  • Suffren aux Indes / Vae Victis n°34 / 2000
  • Marengo 1800 / Vae Victis n°35 / 2000[collaboration 1]
  • Jours de Gloire Campagne I : Le Danube (Hohenlinden 1800, Austerlitz 1805, Wagram 1809) / Vae Victis n°41 / 2001
  • Canope 1801 / Canons en Cartons / 2001
  • Imperator 161-217 / Vae Victis n°42 / 2001
  • Au fil de l'épée (Bouvines 1214 et Benevento 1266) / Vae Victis n°45 / 2002
  • Montebello 1800 / Canons en Cartons / 2002
  • Jours de Gloire Campagne II : La Pologne (Pultusk 1806, Eylau et Friedland 1807, Pologne 1812-1813) / Vae Victis n°47 / 2002
  • Lonato 1796 / T&G module / C3i n°14 2002
  • Plutôt mort que Perse (Les guerres médiques, 492-479 av. J.-C.) / Vae Victis n°49 / 2003[collaboration 3]
  • Jours de Gloire Campagne III : La France (Valmy 1792, France 1814) / Vae Victis n°52 / 2003
  • Epées de France (Auray et Cocherel 1364, Patay 1429, Castillon 1453) / Canons en Carton / 2003
  • Semper Victor 305-374 / Vae Victis n°56 / 2004
  • Austerlitz 1805 (sud) / Vae Victis n°58 / 2004
  • Haslach et Elchingen 1805 / Canons en Carton / 2004
  • La croix et l'épée (Las Navas de Tolosa 1212) / Vae Victis n°62 / 2005
  • Austerlitz 1805 (nord) / Vae Victis n°64 / 2005
  • Alésia 52 av. J.-C., l'hypothèse jurassienne / Canons en Carton / 2005
  • Dürrenstein et Schöngraben 1805 / Canons en Carton / 2005
  • La guerre de Troie / Vae Victis n°66 / 2006
  • Epées Royales (Brémule 1119, Taillebourg 1242, Mons-en-Pévèle 1304, Cassel 1328) / Canons en Carton / 2006
  • Iéna 1806 / Vae Victis n°71 / 2006
  • Maïda et Castel Nuovo 1805 / Canons en Carton / 2006
  • Schleiz, Saalfeld et Auerstaedt 1806 / Canons en Carton / 2007
  • Ultimus Romanorum / Vae Victis n°74 / 2007[collaboration 4]
  • Epées et Couronne (Varey 1325, Baugé 1421, Verneuil 1424, Monthléry 1465) / Canons en Carton / 2007
  • Eylau 1807 / Vae Victis n°77 / 2007
  • Friedland 1807 / Canons en Carton / 2007
  • Epées et Hallebardes (Morgarten 1315, Sempach 1386 et Grandson 1476) / Vae Victis n°81 / 2008
  • Borkowo 1806 / Vae Victis Hors-série n°10 / 2008
  • Epées et Croisade (Dorylée 1097 et Ascalon 1099) / Canons en Carton / 2008
  • Medina de Rioseco et Somosierra 1808 / Vae Victis n°83 / 2008
  • Roliça et Vimeiro 1808 / Canons en Carton / 2008
  • Epées Normandes (Val ès dunes 1057, Varaville 1057 et Hastings 1066 / Canons en Carton / 2009
  • Aspern-Essling 1809 / Vae Victis Collection Jeux d'Histoire / 2009
  • Gospitch et Ocaña 1809 / Canons en Carton / 2010
  • Le Lion et l'Epée (Trémithoussia et Arsouf 1191) / Vae Victis Collection Jeux d'Histoire / 2010
  • Sphactérie, 425 av. J.-C. / Vae Victis n°95 / 2010
  • Almeida et Bussaco 1810 / Hexasim - Canons en Carton / 2010
  • Allemagne 1813 : de Lützen à Leipzig / Hexasim - Canons en Carton / 2011
  • Fuentes de Oñoro, Foz d'Arouce et El Bodón 1811 / Vae Victis Collection Jeux d'Histoire / 2011
  • Syracuse, 415-413 av. J.-C. / Vae Victis n°103 (Edition spéciale jeu) / 2012 (ISBN 3-700721-30005-8)
  • Epées souveraines (Bouvines 1214 et Worringen 1288) / Ludifolie Editions - Canons en Carton / 2012
  • La Bérézina 1812 / Ludifolie Editions - Canons en Carton / 2012
  • Bellum Gallicum II / Vae Victis Collection Jeux d'Histoire / 2012 (ISBN 3-700721-30008-9)
  • Alea Iacta Est, la mort de la République (49 à 29 av. J.-C.) / Ludifolie Editions - Canons en Carton / 2013
  • Hanau 1813 / Vae Victis Collection Jeux d'Histoire / 2013 (ISBN 3-700721-300157)
  • Le Dauphin et l'Epée (Bastille de Dieppe 1443, Saint-Jacques-sur-la-Brise 1444 et Montlhéry 1465) / Ludifolie Editions / 2014
  • La Trêve ou l'Epée (Gué de Blanquetaque 1475 et Guinegatte 1479) / Ludifolie Editions / 2014
  • Amphipolis, 424-422 av. J.-C. / Vae Victis n°119 (Edition spéciale jeu) / 2014

Collaborations :

  1. a, b, c et d avec Marc Brandsma
  2. avec Sylvain Fereira
  3. avec Nicolas Stratigos
  4. avec Jean-Philippe Gury

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]