Frédéric-François Ier de Mecklembourg-Schwerin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric-François Ier de Mecklembourg-Schwerin

Frédéric-François Ier de Mecklembourg-Schwerin (en allemand : Friedrich Franz I von Mecklenburg-Schwerin) (Schwerin, 10 décembre 1756 - Ludwigslust, 1er février 1837) fut duc, de 1785 à 1815, puis, après le congrès de Vienne, grand-duc de Mecklembourg-Schwerin de 1815 à 1837.

Filliation[modifier | modifier le code]

Il est né à Schwerin, fils de Louis de Mecklembourg-Schwerin et de Charlotte-Sophie de Saxe-Cobourg-Saalfeld. Frédéric-François succéda à son oncle Frédéric II en tant que duc souverain du Mecklembourg-Schwerin en 1785.

Le 1er juin 1775 Frédéric-François épousa Louise de Saxe-Gotha. Ils eurent six enfants :

Rôle historique[modifier | modifier le code]

En 1803, Frédéric-François Ier de Mecklembourg-Schwerin annexe, en vertu du Traité de Malmö Wismar, l'île de Poel, Neukloster détenus par la Suède depuis 1631. En octobre 1806, Napoléon triomphe lors des batailles de Iéna et Auerstaedt, la Prusse est impuissante. Les Français occupent, entre autres, de grandes parties de l'Allemagne du Nord, dont le Mecklembourg-Schwerin. Frédéric-François se réfugie sous la protection du Danemark à Altona,près de Hambourg, dans le Schleswig-Holstein. Il est autorisé par Napoléon à reprendre son trône, en juillet 1807, après que ce dernier a négocié avec Frédéric-Louis de Mecklembourg-Schwerin[réf. nécessaire] l'entrée du duché de Mecklembourg-Schwerin dans la Confédération du Rhin.

Après la retraite de Russie, Frédéric-François lève des troupes le 14 mars 1813 pour combattre la France, en tant que premier prince allemand de la confédération du Rhin, mais il doit à nouveau fuir brièvement devant les troupes françaises qui assiègent sa résidence. Lors du Congrès de Vienne, il est élevé au titre de grand-duc. Son petit-fils Paul-Frédéric de Mecklembourg-Schwerin lui succède en 1837.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Statue de Frédéric-François Ier au château de Ludwigslust


Frédéric-François Ier de Mecklembourg-Schwerin appartient à la lignée de Mecklembourg-Schwerin, cette lignée appartenant à la première branche de la Maison de Mecklembourg s'éteignit avec Frédéric-François V de Mecklembourg-Schwerin en 2001.

Sa fille Louise-Charlotte de Mecklembourg-Schwerin épousa Léopold-Auguste de Saxe-Gotha-Altenbourg. Par leur fille Louise de Saxe-Cobourg-Altenbourg, Frédéric-François Ier de Mecklembourg-Schwerin est l'un des ancêtres de la reine Élisabeth II.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]