Frédéric-Charles-Timothée Emmerich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Emmerich.
Portrait de C. F. T. Emmerich (1820)

Frédéric-Charles-Timothée Emmerich, Friedrich Karl Timotheus Emmerich en allemand, né le 15 février 1786 à Strasbourg et mort le 1er juin 1820, est un érudit, linguiste, pasteur et théologien alsacien qui fut professeur au Séminaire protestant et à la Faculté de théologie de Strasbourg, également prédicateur à l'église Saint-Thomas de Strasbourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

En terminant ses études, Emmerich soutint pour son doctorat une thèse intitulée de Evangeliis secundum Hebrœos, Mgyptios, atque Justinum martyrem qui donna l’idée la plus avantageuse de ses talents et de son érudition. Après avoir fait un voyage en Allemagne, il vint à Paris, et fut accueilli partout des savants les plus distingués ; de retour à Strasbourg en 1809, il fut nommé supérieur du collège de saint Thomas et professeur de langues anciennes au gymnase. En 1812, il fut professeur agrégé au séminaire protestant, et devint, en 1819, professeur à la faculté de théologie. Dans le même temps il remplissait les fonctions de ministre et prêchait souvent à Saint-Thomas, où son éloquence attirait de nombreux auditeurs.

Emmerich travaillait à une Histoire universelle qui, d’après ses élèves et ses amis, aurait surpassé tout ce qui existait à l’époque en ce genre, lorsqu’il fut surpris par la mort, âgé seulement de 34 ans. Outre sa dissertation, il a laissé un Choix de sermons, 1824, in-8.

Hommages[modifier | modifier le code]

Buste par Landolin Ohmacht.

Son monument funéraire érigé à l’église Saint-Thomas de Strasbourg comporte un buste sculpté par Landolin Ohmacht.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Versuch einer deutschen Sprachlehre, 1803.
  • An meine Schueler den vier obern Classen : In den Herbstferien 1809, 1809.
  • Was soll uns die Jubelfeyer der Reformation? Zwey Reden, 1817.
  • Was soll der Christ in der heil. Schrift suchen, und wie soll er es suchen? Eine Predigt gehalten den 20. September 1818, 1818 ?
  • Drey Predigten, 1820.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Discours prononcé à l’ouverture d’un cours sur l’histoire de la réformation, R. Schulz, Strasbourg, 1883, 14 p.
  • Werner Westphal, « Frédéric Charles Timothée Emmerich », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 9, p. 799

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :