Frères franciscains de la Sainte-Croix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emblème des frères franciscains de la Sainte-Croix : la victoire par la Croix

La congrégation des frères franciscains de la Sainte-Croix, FFSC, (Institutum Fratrum Franciscanium a Sancta Cruce loci Waldbreitbach) est une congrégation catholique fondée par un tertiaire franciscain allemand, Pierre Wirth, en 1862. Leur maison-mère est à Hausen, dans la vallée de la Wied.

Fondation[modifier | modifier le code]

La congrégation est de droit pontifical (1923) et a été fondée avec l'aide de l'abbé Gomm et de l'évêque de Trèves, le 12 juin 1862, par Pierre Wirth qui meurt de la variole, contractée auprès d'un malade, le 28 mars 1871.

Vocation[modifier | modifier le code]

La vocation de la congrégation, qui appartient au Tiers-Ordre franciscain, est de soigner les malades, les handicapés et les nécessiteux. Ils étaient vêtus avant Vatican II d'une tunique brune, ceinturé du cordon du franciscain, avec scapulaire et chapelet et l'inscription IHS sur la poitrine.

Aujourd'hui, ils sont 43 membres de la congrégation à travailler pour les malades et les personnes âgées en Allemagne, aux Pays-Bas et aux États-Unis et font partie du groupe de travail interfranciscain (INFAG).

Maisons[modifier | modifier le code]

Les Frères franciscains de la Sainte-Croix ont plusieurs maisons en Allemagne :

  • Maison généralice à Hausen (Wied)
    • Maison Saint-Joseph à Hausen
    • Maison Saint-François à Hausen pour handicapés mentaux
  • Couvent d'Ebernach, près de Cochem
  • Maison Saint-Joseph, à Bad Kreuznach, maison de retraite
    • Maison Sainte-Marie, établissement de soins à Bad Kreuznach
    • Maison des postulants et noviciat à Bad Kreuznach
  • Maison Saint-Antoine, établissement de soins de courte durée à Bad Münster
  • Couvent Puricelli à Rheinböllen, pour handicapés mentaux
  • Maison de retraite Marie-Reine à Kirn

Ils sont aussi présents dans l'Illinois et le Wisconsin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]