Frères des Hommes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frères des Hommes
Création 1965
Type ONG
Siège 2 rue de Savoie - 75006 Paris
Coordonnées 48° 51′ 15″ N 2° 20′ 31″ E / 48.854265, 2.34206748° 51′ 15″ N 2° 20′ 31″ E / 48.854265, 2.342067  
Président Luc Michelon depuis janvier 2008 (mandat renouvelé le 16 juin 2013)
Site web http://www.fdh.org

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Frères des Hommes

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Frères des Hommes

Frères des Hommes France (FdH) est une association de solidarité internationale à but non lucratif, laïque et pluraliste. Reconnue d’utilité publique depuis 1998, elle compte 250 membres et 250 bénévoles repartis en 13 équipes locales.

Frères des Hommes soutient en Asie, en Afrique et en Amérique latine des projets de développement durable dans les domaines de l’agriculture paysanne, de l’économie solidaire[1] et de la démocratie citoyenne[2].

Historique[modifier | modifier le code]

L’histoire de Frères des Hommes commence en 1965 en Inde le jour où Armand Marquiset, humaniste et visionnaire français, découvre Calcutta. Bouleversé par le spectacle affligeant de cette « capitale de la misère », il décide de créer dès son retour en France l’association Frères des Hommes. Il recrute des volontaires prêts à l’accompagner en Inde. Ensemble, ils vont créer le premier centre Frères des Hommes à Calcutta et distribuer des repas aux enfants.

À ses débuts, l’association est organisée en centres Frères des Hommes en Afrique, Asie et Amérique Latine dans lesquels œuvrent des volontaires. Ils sont, déjà dans les années 1970, plus d’une centaine à travers les trois continents.

En 1980, la Charte de l’association inaugure un nouveau mode de fonctionnement qui instaure un partenariat avec des associations locales : l’assistanat développé lors des premières années disparaît au profit d’un véritable travail de coopération. Cette méthode originale guide depuis lors toutes les actions de Frères des Hommes, qui souhaite avant tout « aider sans assister » afin que les populations locales puissent « poser les bases durables d’un développement économique dont elles sont les premiers acteurs ».

En 2011, Frères des Hommes a fêté ses 45 ans.

Philosophie[modifier | modifier le code]

Frères des Hommes fonde ses activités sur le partenariat à long terme avec des interlocuteurs du Sud (organisations non gouvernementales, associations, mouvements…). Cette approche implique le partage d’idéaux et d’objectifs, l’appui des initiatives nouvelles ou existantes et la coresponsabilité.

Tous les projets soutenus par Frères des Hommes sont conçus et mis en œuvre par les populations elles-mêmes avec le soutien d’organisations locales. Ces projets répondent ainsi à des besoins réels. Plus qu’un bailleur de fonds, Frères des Hommes est un acteur de la société civile européenne et un point de rencontre entre des mouvements et des organisations du Nord et du Sud qui souhaitent construire ensemble une société plus juste.

Les partenaires et quelques actions dans le monde[modifier | modifier le code]

Agriculture paysanne[modifier | modifier le code]

  • Mouvement Paysan Papaye (MPP) à Haïti, qui soutient les familles paysannes dans le développement d’une agriculture vivrière, sur le Haut Plateau Central haïtien. Le projet travaille pour la revalorisation et le développement de l’agriculture familiale[3] (2010-2013);
  • Trust Rural Development (TRD) en Inde, qui œuvre pour la formation des familles paysanne à l’agroécologie. En collaboration avec Frères des Hommes nous avons favorisé la formation des familles paysannes à l’agroécologie (2009-2011);
  • Le Mouvement des sans-terre (MST) au Brésil lutte pour la défense des droits sociaux, économiques et politiques des paysans sans-terre. Notre action a aidé à renforcer le Mouvement des sans Terre (1995-2003);
  • Adenya et Duhamic-Adri au Rwanda. Adenya est une association pour le développement de la zone de Nyabimata, au sud-ouest du Rwanda. Duhamic-Adri est une association pour le développement rural intégré. Ces deux partenaires travaillent ensemble avec Frères des Hommes tout en proposant des alternatives de culture et politiques agricoles (2013-2015);
  • Coopération Paysanne d’Agriculteurs et d’Eleveurs (Coraca Protal) en Bolivie qui accompagne la reconstruction des communautés paysannes. Coraca-Protal a participé à deux projets soutenus par Frères des Hommes et mené avec d’autres partenaires boliviens : L’économie solidaire au secours des paysans (2013) et Le tourisme solidaire avec les communautés (2008-2010);
  • Ekta Parishad en Inde travaille en faveur de l’autonomisation des populations les plus pauvres notamment à travers la problématique de l’accès à la terre. En collaboration avec Frères des Hommes, nous avons soutenu aux petits paysans, aux travailleurs sans terre, aux populations tribales, dans leur combat pour le respect de leurs droits d’accès aux ressources naturelles (2006-2008);
  • PDRN en Philippines soutient les populations sinistrées par les catastrophes naturelles et forme les citoyens à la gestion des risques;

Économie solidaire[modifier | modifier le code]

  • Union des groupements paysans de Méckhé (UGPM) au Sénégal est aux côtés des femmes de la région de Méckhé pour améliorer la transformation artisanale et la commercialisation de l’arachide et du mil. Frères des Hommes et son partenaire développent, en milieu urbain et rural, la commercialisation de l’huile d’arachide de qualité produite par les femmes de la région de Méckhé(2011-2015);
  • Kora-PRD au Sénégal accompagne les artisans-menuisiers pour lutter contre la descolarisation et le chômage des jeunes. Le projet a développé un nouveau programme et mettent l’accent sur la formation technique et professionnelle. (2011-2012);
  • Association pour l’entreprenariat féminin (Apef) en République démocratique du Congo donne aux femmes les moyens de vivre de leur travail, connaître et défendre leurs droits et prendre part activement à la vie politique locale. Les deux associations développent des activités économiques et éducatives pour et par des femmes à très faibles revenus dans la région de Bukavu (2009-2011);
  • Red Tusoco en Bolivie accompagne des communautés paysannes boliviennes dans la mise en place d’activités de tourisme solidaire respectueuses des hommes et de la nature. Le projet a mis en place des activités de tourisme solidaire respectueuses des hommes et de la nature (2008-2010);
  • CIOEC Cochabamba en Bolivie coordonne Kampesino, entreprise solidaire qui soutient la transformation et la commercialisation des produits agricoles des organisations paysannes. Ce partenariat a travaillé pour la promotion d'un modèle associatif de commercialisation des produits agricoles des paysans (2013);
  • Adenya et Duhamic-Adri au Rwanda accompagne le renforcement des activités économiques en zones rurales. Le projet avait comme objectif développement et de promotion de l’artisanat « bois » et « forge » (2009-2011);
  • Adec-ATC au Pérou, travaille autour des questions d’emploi en appuyant les secteurs vulnérables.
  • Coraca-Protal en Bolivie est une organisation paysanne qui se mobilise et mène un programme global de développement local dans la région de Cochabamba au cœur de la Bolivie, notamment en organisant la production, la transformation et la commercialisation des cultures vivrières.
  • Cenca au Pérou accompagne les populations pauvres de Lima au Pérou pour qu’elles développent des activités économiques et se constituent en acteurs collectifs. Le projet a mis en place d'un micro-programme de commerce équitable[4] (2013);
  • PhilNet-RDI aux Philippines est un réseau militant Philippins qui œuvre au renforcement des activités économiques rurales;

Démocratie citoyenne[modifier | modifier le code]

  • Union des groupements paysans de Méckhé (UGPM) au Sénégal met en place des activités de soutien à la formation et l’insertion sociale en direction des jeunes de la région agricole de Thiès au Sénégal;
  • Graim au Sénégal, une association qui travaille dans la région de Thiès, dans les secteurs de la santé et de l’éducation, ainsi que de la décentralisation. Ensemble nous avons crée Radio Coorkaat[5] sur le plateau de Thiès, à l’ouest du Sénégal (2009-2011);
  • Fedesi en Côte d’Ivoire œuvre à l’organisation et au développement des activités économiques des travailleurs du secteur informel qui exercent leur métier dans des conditions précaires;
  • Cieric à Cuba travaille au développement social et accompagne les populations dans l’exercice de leur citoyenneté en organisant des activités artistiques et socioculturelles;
  • Cresfed en Haïti forme des acteurs de la société civile et des pouvoirs publics à l’exercice de la démocratie;
  • Fedina en Inde accompagne en Inde les populations marginalisées afin qu’elles soient à même de défendre leurs droits et de devenir actrices de leur propre émancipation. Nous avons mis en place un projet de soutien aux dalits, aux femmes et aux travailleurs vulnérables dans leur combat pour le respect de leurs droits humains, sociaux, économiques et culturels[6] (2008). Aussi, nous avons travaillé pour garantir l’application de la loi "National Rural Employment Guarantee Act" (NREGA)[7] dans l’intérêt des populations rurales (2009-2011);
  • Consortium pour la réforme agraire (KPA) en Indonésie qui travaille à la mise en œuvre de la réforme agraire[8] en Indonésie, et donne aux populations marginalisées les moyens de défendre leur droit d’accès à la terre. Ensemble nous avons lutté contre la pauvreté et pour une meilleure répartition des richesses naturelles du pays (2009);
  • Pergerakan en Indonésie est une association qui accompagne les mouvements sociaux issus des couches populaires, notamment en milieu rural;
  • Piler au Pakistan est un centre d’éducation et de promotion économique, sociale et culturelle des travailleurs vulnérables.;

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. CRID, consulté le 26/11/2013
  2. LAROUSSE nouveau Memo encyclopedie, page 779, version 1999
  3. Fondation de France, « Solidarité Haîti » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur [1]. Consulté le 14 novembre 2013
  4. Cory Llacta, consulté le 29/11/2013
  5. Radio Coorkaat, consulté le 25/11/2013
  6. Maid in the Union, consulté le 29/11/2013
  7. consulté le 25/11/2013
  8. consulté le 25/11/2013