Frères chasseurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Frères chasseurs étaient une organisation paramilitaire qui a lutté durant la Rébellion du Bas-Canada aux côtés du mouvement patriote, en cherchant à rendre le Bas-Canada, maintenant le Québec, une république démocratique et indépendante.

Après l'échec de la première insurrection de 1837, l'organisation des Frères chasseurs a été fondée en 1838 par Robert Nelson, Cyrille-Hector-Octave Côté (le vice-président), Edmond-Élisée Malhiot, Antoine Doré, Julien Gagnon, Louis-Guillaume Lévesque, François Mercure, François Lemaître, Célestin Beausoleil et David Rochon. En septembre, l'organisation était composée d'au moins 35 pavillons ou cellules.

Les Frères chasseurs ont essayé d'envahir le Bas-Canada des États-Unis pour vaincre l'armée britannique et ses volontaires. Le 22 février 1838, le président Robert Nelson fit la Déclaration d'indépendance du Bas-Canada. L'évêque Jean-Jacques Lartigue a obtenu les informations sur le groupe et a communiqué cela à John Colborne, qui l'a utilisé à son tour pour étouffer les Frères chasseurs. Les membres des Frères chasseurs comme François-Marie-Thomas Chevalier de Lorimier ont été exécutés à la Prison du Pied-du-Courant par les autorités britanniques pour leurs actions.

Voir sussi[modifier | modifier le code]